Déjà inscrit ? Connectez-vous
Vue sur Saugues

1er jour weekend Bourdon et Granite

Crédit : Christian Bertholet

De Saugues au Sauvage par le sentier GR® 65L’itinéraire de cette première journée est un tronçon du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la Via Podiensis, qui débute au Puy-en-Velay. Sur les traces des pèlerins, on traversera des villages de la Margeride où le granite est omniprésent, on enjambera des ruisseaux serpentant dans les pâturages, et l’on pourra s’adosser, pour souffler, sur les boules de granites qui jalonnent le trajet. Mais attention à ne pas s’endormir : on est ici au pays de la Bête du Gévaudan !


Au panneau d’accueil du chemin de Saint-Jacques (musée de la Bête du Gévaudan, tour des Anglais, collégiale Saint-Médard), descendre à gauche par la rue de la Margeride et poursuivre sur la D 589 vers Le Malzieu. Au carrefour, aller tout droit sur environ 200 m. Quitter le bitume pour la voie à gauche et déboucher sur une petite route ; la suivre à gauche.
À la fourche, prendre à gauche. Traverser le hameau du Pinet, puis continuer sur le large chemin de terre entre pacages et bois en tournant à gauche. En lisière de bois, parvenir dans une intersection.
Aller à droite, puis de suite à gauche. Après avoir traversé un bois, atteindre une grande clairière : suivre le chemin qui la longe à droite. L’itinéraire descend ensuite dans le petit vallon de la Seuge. À la bifurcation, aller en face pour franchir la petite rivière. Le chemin grimpe alors tout droit jusqu’au village de la Clauze. Garder la direction pour passer près de la tour (tour polygonale du XIVe siècle) et continuer sur la route (table de pique-nique).
Par une petite route à gauche, gagner le Falzet. Traverser le hameau, puis reprendre la route à 1 2 3 4 gauche sur 130 m. Le chemin à droite conduit au Villeret-d’Apchier table de pique-nique). Traverser la rue principale et prendre la rue en décalé à droite qui descend dans le village. Virer à gauche, puis à droite au croisement pour aller franchir la Virlange. Rester sur la voie principale à gauche et monter jusqu’à une intersection.
Descendre à droite. À la maison, s’avancer sur le chemin à gauche pour rejoindre la ferme de Contaldès; la dépasser et arriver dans une fourche.
Bifurquer à gauche vers Chazeaux. S’avancer à gauche à l’entrée du hameau, puis monter par la rue à gauche. Aux dernières maisons, tourner à droite et sortir du village (table de pique-nique). Au carrefour en « T », s’avancer sur le chemin en face et, à la bifurcation suivante, obliquer à gauche. Plus loin, enjamber un ruisseau, puis franchir un portillon et monter dans le sous-bois à droite.
Au portillon suivant, monter par le chemin transversal à gauche sur 180 m. Tourner à droite et sortir de la forêt. Au croisement, tourner à droite et franchir un nouveau portillon. Continuer sur ce chemin jusqu’au domaine du Sauvage (bien refermer les clôtures) 8 .

19 km
5 h
max. 0 m
min. 0 m
542 m
-208 m

Profil altimétrique

Public : Randonneurs occasionnels
Thématique : Balade nature

Point de départ

Lat : 44.9597225Lng : 3.546518
25 j

5 informations complémentaires

Départ

Saugues

Arrivée

Le Sauvage

Ambiance

Sur le sentier vers Saint-Jacques-de-CompostelleVers le XIIe siècle, une voie court à proxi- mité immédiate du Sauvage. En effet, la géographie fait passer par là les voyageurs au long cours qui cherchent à traverser le Massif central en direction de Saint-Jacquesde-Compostelle : un modeste col facilite le franchissement de la crête de la Margeride. Le chemin est appelé Via Podiensis, car il est supposé commencer à la cathédrale Notre-Dame du Puy, lieu de pèlerinage déjà réputé.En fait, cette voie commence plus à l’est et conduit vers Saint-Jacques les populations de la Suisse actuelle, de l’Allemagne du Sud, de la Hongrie et de toute l’Europe centrale jusqu’aux marches du monde orthodoxe.Compte tenu du passage des pèlerins, l’évêque de Mende, compétent sur ce canton du Gévaudan, fait établir sur le col, en limite du Domaine, un gîte et un lieu de culte : ce sera l’Hospitalet. Pour tenir le lieu, l’évêque fait appel à l’Hôtel-Dieu que les chanoines de Notre-Dame du Puy ont établi à côté de la cathédrale, justement pour le service des pèlerins pauvres ou malades.L’Hôtel-Dieu reçoit le domaine en mai 1217 et en restera propriétaire durant 599 ans. Le domaine du Sauvage est, depuis plus de trente ans, la propriété du Conseil Général de la Haute-Loire.

Accès routier

Saugues, à 43 km à l'ouest du Puy-en-Velay, par la D 589.

Parking conseillé

Place Limozin