Déjà inscrit ? Connectez-vous
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis

Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis

Crédit : ©Office de tourisme Etables-sur-Mer Plourhan Lantic

Etables-sur-Mer entre plages et forêt : des villas 1900 au Viaduc des Pourrhis
La station balnéaire, le Petit Train des Côtes du Nord et le chemin des Douaniers

6.3 km
2 h
max. 72 m
min. 7 m
144 m
-136 m

Profil altimétrique

Point de départ


Etables-sur-mer
Lat : 48.6258Lng : -2.83435
0 m
188 j
image du poi
1

Office de Tourisme

Etables-sur-mer
Lat : 48.6257Lng : -2.83427
0 m
image du poi
2

Viaduc des Pourrhis

Niché au cœur de la Vallée du Ponto, ce viaduc témoigne de l’histoire du Petit Train des Côtes du Nord qui emmenait de 1905 à 1956 les «baigneurs» sur leur lieu de villégiature. Il est l’œuvre de Louis Harel de la Noë, ingénieur en chef des ponts et chaussées, qui dirigea la construction de nombreux ouvrages d'arts liés notamment au développement du Chemin de fer des Côtes-du-Nord.
Aujourd’hui réhabilité et ouvert à la traversée, la vallée du Ponto offre de multiples circuits de randonnées à pratiquer à pied ou en vélo.

De l’origine du nom « Pourrhis »
Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer l’origine de ce nom. Le mot « pourris »se rapporte à des terrains et vallées humides et aurait, de ce fait, été associé au Viaduc qui se situe dans cette vallée humide du Ponto. Par extrapolation, un « h » aurait été ajouté au mot d’origine afin de le dissocier du mot à connotation péjorative« pourri ».
L’autre version viendrait d’un mot breton« pourh » qui qualifie une plante bretonne poussant dans des lieux humides. Lieu se traduisant par « id », « pourh’id » aurait abouti à Pourrhis.
Vous souhaitez plus d'informations sur le Viaduc ?
L'ensemble des oeuvres de Louis Harel de la Noë est détaillé par l'Association pour la mémoire et la Notoriété de Louis Harel de la Noë.

Etables-sur-mer
Lat : 48.6352Lng : -2.84142
0 m
image du poi
3

L’Eglise Notre-Dame à Étables-sur-Mer.

Dès le XIIIème siècle, une église dédiée à Notre-Dame fut bâtie et devint prieuré jusqu’à la révolution. Après une tempête en 1930, le chanoine Le Goffic décida de faire démolir la flèche et d’édifier une statue de la Vierge Marie sur le clocher. Ouverte à la demande et lors des cultes.

Etables-sur-mer
Lat : 48.6279Lng : -2.83575
0 m
image du poi
5

Parc de la Belle Issue

Au XVI ème siècle, le Manoir de la Belle Issue appartient à la famille Lestic. Au cours des siècles suivants, le manoir change de propriétaires. Monsieur Touroux, notaire royal, a acheté la Belle Issue en 1790. Au XIX ème, c'est la fille de Monsieur Francois Touroux : Elisabeth Le Breton, Marquise de Chaussin, puis Comtesse de la Brousse en fut la dernière propriétaire. En 1921, la commune achète la Belle Issue. L'ancien manoir n'existe plus, la grande maison qui devient l'Hôtel de ville a été construite vers 1830. Le parc qui l'entoure fut tracé en 1860, il fut classé parmi les "sites et monuments naturels de caractère artistique " en février 1922 pour ses arbres magnifiques hélas endommagés par la tempête de 1987.

Etables-sur-mer
Lat : 48.6262Lng : -2.83441
0 m
image du poi
6

La Plage des Godelins

Nichée en contrebas du quartier balnéaire des Godelins, elle surprend par son étendue. Ses cabines de bain et sa rotonde lui confèrent un charme indéniable. Les familles tagarines y ont inscrits leurs meilleurs souvenirs … vous aussi, vous y passerez des instants précieux !

Etables-sur-mer
Lat : 48.6226Lng : -2.82202
0 m
image du poi
7

La Station Balnéaire des Godelins

En 1895, Oscar et Victoria LEGRIS, couple de la « Belle Epoque », décident de faire d’Etables une destination balnéaire de renom en aménageant la plage des Godelins.

Cet industriel versaillais favorise donc l’urbanisation de la commune par la construction de villas, de cabines de bain, de bains chauds et l’aménagement de routes en direction de la plage.

Début 1900, Etables compte 18 villas dont Oscar LEGRIS fut le promoteur. Chacune d’entre elles porte un prénom féminin dont l’initiale respecte l’ordre alphabétique. Ces villas sont de tailles différentes, mais de conception identique.
Chaque maison était louée avec une cabine de bains sur la plage.
La majorité de ces villas se situent avenue Victoria, boulevard Legris et rue du Commandant Charcot.
Devant la plage des Godelins, Oscar LEGRIS vend des terrains, et l’hôtel Bellevue y est construit, puis inauguré en 1907. Occupé par les allemands pendant la seconde guerre mondiale, il devient centre de colonie de vacances.
L’ancien hôtel est aujourd’hui une co-propriété privée de plusieurs appartements.

Etables-sur-mer
Lat : 48.6256Lng : -2.82946
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici