Déjà inscrit ? Connectez-vous
Marmotte

EldoradoRando - Col des Terres Blanches

Le nom de ce site tient bien ses promesses ! La surprise finale est d'autant plus grande que le suspense est gardé jusqu'au bout...

Carte IGN n°3437 ET

Balisage : panneaux du Parc National des Ecrins

Parking de départ : Prapic

Informations : Les troupeaux de moutons peuvent être accompagnés de chiens de protection ; certains sont débonnaires, d'autres beaucoup moins … restez calmes et passez au large !

Depuis le parking de Prapic, monter en direction des auberges. A la bifurcation (panneau), prendre à droite. La piste longe la rive droite du Drac pour grimper sur le plateau de Charnières. A l'oratoire, prendre à gauche pour traverser le plateau. Gravir les lacets qui conduisent à la chapelle de la Saulce. Rester rive droite pour rejoindre la passerelle du Saut du Laire qui donne accès au vallon éponyme. De là, franchir la première passerelle au-dessus de la gorge, puis la seconde 100 m en amont. Le chemin se poursuit vers la droite en direction de la Barre de la Cabane. Ensuite, le vallon tourne en montant vers la gauche pour éviter la Barre de la Cabane. La Cabane de la Barre devient visible depuis le bas de l'alpage; la laisser à main gauche en poursuivant pour déboucher sur un plateau intermédiaire. Le chemin continue sa montée dans l'alpage jusqu'au carrefour où il se sépare en deux branches ; oublier celle de droite et poursuivre sur une grande traversée à flanc de versant. Après avoir franchi le petit torrent, continuer à monter jusqu'au col en ouvrant bien les yeux ! Pour le retour, emprunter le même itinéraire en sens inverse.

22 km
7 h
max. 2726 m
min. 1529 m
1220 m
0 m

Profil altimétrique

Point de départ


05170 Orcieres
Lat : 44.6928Lng : 6.36499
0 m
105 j

2 informations complémentaires

Mis à jour par

Comité Départemental de la Randonnée Pédestre 05 - 09/03/2018
Signaler un probleme

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris