Déjà inscrit ? Connectez-vous
04- Circuit de la Lande Supplice (Station VTT Vallée du Léguer / Belle-Isle-en-Terre)

04- Circuit de la Lande Supplice (Station VTT Vallée du Léguer / Belle-Isle-en-Terre)

Crédit : ©Office de tourisme du Pays de Belle-Isle-en-Terre

Départ : aire de camping car /station de lavage VTT.
Distance : 34km.
Niveau : rouge (750m de dénivelé).
Balisage: station VTT (orange)

Pour les passionnés du milieu forestier, cette boucle est idéale. Elle vous guide tout d’abord jusqu’à la chapelle Sainte Jeune, Yuna, sœur jumelle de Saint Envel que vous rencontrerez quelques kilomètres plus loin à l’orée de la forêt. A partir de Loc Envel jusqu’à la forêt de Coat An Hay, vous traverserez le massif forestier de 795 ha avec une montée à la buxeraie du cap. A plusieurs reprises, vous passerez au-dessus du Léguer, rivière célèbre pour la pêche aux salmonidés.

32 km
2 h 15 mn
2 h 15 mn
max. 290 m
min. 91 m
297 m
-389 m

Profil altimétrique

Point de départ


Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5443Lng : -3.3948
0 m
93 j
image du poi
1

Départ

Aire de camping-car de Belle-Isle-en-Terre

Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5442Lng : -3.3947
0 m
image du poi
2

Chapelle Santez Yuna ou chapelle Sainte-Jeune

La légende raconte que saint Envel est venu d'outre Manche en compagnie d'un frère qui s'appelait aussi Envel et d'une sœur qui s'appelait Iona ce qui veut dire Jeune. Lorsqu'ils atteignirent la forêt de Coat-an-Noz, ils décidèrent de s'y installer et fondèrent chacun leur ermitage à un quart de lieue les uns des autres. Saint Envel l'aîné s'installa à Loc-Envel, saint Envel le jeune s'installa à Belle-Isle-en-Terre et sainte Jeune s'installa à l'emplacement de la chapelle que nous voyons aujourd'hui (aujourd'hui dans la commune de Plounévez-Moëdec).
Cette chapelle date du 16e siècle. Sur le mur nord, des fresques ont pu être conservées. A l'origine, elles devaient représenter les douze Evangélistes. Au 19e siècle elles ont sans doute été restaurées plutôt que faites. C'est peut-être à ce moment qu'on a inséré une fenêtre dans les fresques et modifié l'identification des personnages. D'après les inscriptions nous avons ici Thomas (en fait plutôt Matthias d'après son attribut, une lance), Jacques le Majeur et un personnage sans nom (sans doute Thomas d'après son attribut, l'équerre).

Plounevez-moedec
Lat : 48.5295Lng : -3.41573
0 m
image du poi
3

Loc Envel

Loc-Envel est une toute petite commune de 336 hectares. Avant la Révolution de 1789, ce n’était qu’un prieuré qui relevait de l’abbaye de Saint- Jacut-de-la-mer.
Selon la monographie paroissiale par le Prince FAUCIGNY – LUCINGE, (extrait 8) Loc-Envel comptait 493 habitants dont 106 maisons et 3 moulins à eau. Aujourd’hui, c’est le plus petit village des Côtes d’Armor avec 83 habitants.
Son nom est composé de la combinaison de « loc », qui viendrait du breton « lôk » ou « log » qui veut dire ermitage, et de « Envel », nom du Saint-Patron du village. Ainsi Loc-Envel voudrait dire « ermitage du Saint-Envel ». L’histoire de cette commune est donc étroitement liée aux contes et légendes de ce Saint, comme en témoigne la verrière du XVIème siècle, située dans l’église , qui retrace divers épisodes de la vie du Saint.

Loc-envel
Lat : 48.5165Lng : -3.40842
0 m
image du poi
4

Eglise de Loc Envel

Cette église de style gothique flamboyant a été construite par les moines bénédictins de St Jacut-de-la-Mer et fondée semble t-il par les seigneurs de Belle-Isle. L'édifice actuel date du XVIème siècle.
Le clocher-mur flanqué d'une tourelle et son chevet à noues multiples sont l’oeuvre de l'atelier Beaumanoir de Morlaix.
Elle est classée monument historique depuis le 19 janvier 1911.
L’église possède un remarquable jubé du XVIème siècle, aux arcades ajourées et finement sculptées. Il présente 3 styles différents, mélange des influences gothique flamboyant, style Louis XII et renaissance.

Saint-Envel
Selon la légende, il y avait deux frères jumeaux Envel et leur soeur Sainte-Jeune (ou Juna). Ils vinrent ensemble de l’île de Bretagne et s’installèrent dans un coin de la forêt de Coat an Noz après avoir remonté le Léguer et le Guic. Saint- Envel l’aîné s’établit sur le coteau méridional à l‘emplacement de l’église actuelle, celle-ci fut bâtie par les moines de l’abbaye de Saint-Jacut.
Saint- Envel le cadet, installa son habitat sur la colline opposée où il avait sa logette là où se trouve la Chapelle du Bois (Chapel Ar c’hoat), en Belle-Isle-en-Terre, et Sainte Jeune avait la sienne à Plounévez-Moëdec. Les trois chapelles forment les angles d’un triangle régulier d’une demi-lieue de côté environ (la lieue bretonne valait en ce temps là : 4,744 km).
Les Saints entendaient les cloches de leurs différentes chapelles et ainsi Sainte Jeune demeurait sous la direction spirituelle de ses frères.

Loc-envel
Lat : 48.5167Lng : -3.40762
0 m
image du poi
5

Le Léguer

La rivière que vous longez à présent est le Léguer. Il est formé par deux rivières, Le Guer et le Guic qui s’unissent au coeur de Belle-Isle-en-Terre . Long de 63 km, le Léguer prend sa source dans les tourbières de Saint-Houarneau près de Bourbriac. Il s’agit d’un des plus beaux cours d’eau à saumons de Bretagne. La truite fario y est aussi très présente.

Plougonver
Lat : 48.5108Lng : -3.35234
0 m
image du poi
6

Les forêts domaniales de Coat-an-Noz et Coat-an-Hay

En 1714 la forêt s'appelait Coetmec. « Coat » signifie bois. « An Hay » viendrait de « an Neh » qui signifie la hauteur, la colline. C’est une analogie phonétique entre le breton et le français.
Une explication plus moderne voudrait que Coat-an-Noz signifie bois de la nuit et Coat-an-Hay, bois du jour. Ces noms viendraient du fait que Coat-an-Noz est situé à l'ouest, au couchant et Coat an Hay est situé à l'est, au levant.
Les massifs forestiers sont majoritairement composés de feuillus (57%) avec le hêtre (21%), puis le chêne (19%). Les autres feuillus (châtaignier…) représentent 17%.
Les résineux composent l'autre catégorie (43%) avec le douglas (13%), le pin Laricio (10%). Les autres résineux représente 20%

Louargat
Lat : 48.5211Lng : -3.34036
0 m
image du poi
7

Le Ménez Hoguéné et la Lande Supplice

Ce sommet de 304 m était jusqu’au XVIIe siècle, un lieu de jugement et d'exécution où les suppliciés étaient pendus. Cette hauteur remarquable nous offre aujourd'hui un magnifique panorama : d'un côté le Ménez Bré (301m), le bourg de Louargat, le Trégor ; de l'autre côté les forêts de Coat-An-Hay et Coat-An-Noz (795 ha), dont le Cap (265 m).

Louargat
Lat : 48.5388Lng : -3.32771
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris