Déjà inscrit ? Connectez-vous
Tro ar chapel (rando pédestre / La Chapelle-Neuve)

Tro ar chapel (rando pédestre / La Chapelle-Neuve)

Crédit : ©Office de tourisme du Pays de Belle-Isle-en-Terre

Départ/Arrivée : Au Centre Forêt Bocage à la Chapelle-Neuve.
Balisage : Jaune
Distance : 7 kms
Niveau de difficulté : Dénivelé important (+ de 300 m)
Descriptif : Ce circuit vous amènera à découvrir la commune de La Chapelle-Neuve et ses alentours. Vous marcherez entre paysage vallonné, caractérisé par un réseau dense de haies et de talus protégeant les parcelles agricoles et ces chemins creux. Région propice à la pêche et à la chasse. Elle possède une forte identité culturelle (langue bretonne, musique, contes et légendes), habitat en granit et en schiste.

7.7 km
2 h
max. 271 m
min. 203 m
6 m
-6 m

Profil altimétrique

Point de départ


La chapelle-neuve
Lat : 48.4629Lng : -3.41802
0 m
190 j
image du poi
1

Le centre Forêt Bocage

Le Centre Forêt Bocage, point de départ de cette randonnée, vous propose des animations, de l’information et de la documentation sur la faune , la flore, l’écologie de la forêt et du bocage. A travers des expositions, et des ateliers vous découvrirez entre autre comment l’homme est intervenu sur ces deux milieux, aujourd’hui et au travers des siècles. Pendant votre balade, profitez en pour faire une pause et admirez les paysages agricoles de semi-bocage qui existent encore malgré la politique de remembrement lancée dans les années 1950.

La chapelle-neuve
Lat : 48.4626Lng : -3.41848
0 m
image du poi
2

Eglise Notre-Dame de Pitié

La construction de l’église Notre Dame de Pitié (16ème –19ème siècle) fut entreprise par les seigneurs de Kerméno et de Koatalek, dont les armoiries ornent l’intérieur de l’édifice. Elle est agrandie de 1891 à 1893. En forme de croix latine, elle comprend une nef avec des bas côtés à trois travées, des transepts à ailes arrondies et un chœur assez profond dont les soubassements constituent une crypte en forme de trèfle. Un souterrain, aujourd’hui obstrué, conduirait de cette crypte au manoir de Kerméno. Le chevet présent dans l’église date du 16ème siècle et se compose de trois tours juxtaposées, disposition assez rare dans la région. Sur le bas de chaque tour est percée une meurtrière, assurant probablement la défense de l’entrée du souterrain situé dans la crypte. Le retable date lui aussi du 16ème siècle et il est en bois. Il provient sans doute d’un atelier morlaisien .Parmi les scènes représentées, on peut reconnaître le Jugement Dernier, la Présentation au Temple, la Crucifixion et la Mise au Tombeau. De même, on peut apercevoir les statues de Saint Nicolas et de Saint Maudez (16ème et 17ème siècles). Saint Nicolas apparaît avec trois enfants sortant d’un saloir, enfants assassinés qu’il aurait, selon la légende miraculeuse, ressuscités. Saint Maudez, est quant à lui le Saint le plus populaire en Bretagne après Saint Yves.

La chapelle-neuve
Lat : 48.4626Lng : -3.42062
0 m
image du poi
3

La croix de Pen an Butou

En continuant votre chemin, vous arrivez au village de Pen an Butou avec sa croix de 1821, tournée ver Plougonver. Dans le bas-fond de la route de Lohuec, la croix de Kerampont, quant à elle, ne voit que le talus, les vaches et quelques voitures qui s’y aventurent. Son Christ primitif et ses inscriptions sont malhabiles mais ne la rendent que plus émouvante.

La chapelle-neuve
Lat : 48.4584Lng : -3.43026
0 m
image du poi
4

La fontaine oratoire

Si vous avez le temps, faites un petit détour par la fontaine oratoire. Elle date de 1913 et est en granit. Ce monument commémore la mission dirigée par les Frères Maristes, à l’origine de la paroisse. Cette congrégation religieuse, vouée à la Vierge Marie, est avant tout missionnaire. Dans la niche de la fontaine trône une Piéta Saint-Sulpicienne, du nom de la rue de Paris où furent moulées les premières statues de ce type à la fin du 19ème siècle.

La chapelle-neuve
Lat : 48.4613Lng : -3.41517
0 m
image du poi
5

La légende de Kerméno

La légende de Kerméno est lié à l’histoire de La Chapelle Neuve. Les familles nobles de Kerméno et de Botloy-Koatalek régnaient sur cette commune comme les armoiries en témoignent. Habituellement les Koatalek faisaient carrière dans les armes, mais un des leurs se découvrit une vocation scientifique et décida d’aller étudier dans les plus grandes écoles du monde avec son voisin, le baron de Penarstang. Ils devinrent d’habiles magiciens, mais les habitants de Chapel Nevez se méfiaient d’eux. Un jour Koatalek décida, afin de surpasser son confrère Penarstang, de se faire hacher en chair à pâté, puis de ressusciter. Pour des raisons qui nous sont inconnues, il rata son tour et mourut. Sa femme demeure toujours à Kerméno dans un palais invisible. Voilà la légende que les fantômes du passé soufflent à l’oreille du visiteur qui se penche à l’entrée du souterrain qui relierait l’église au manoir de Kerméno.

La chapelle-neuve
Lat : 48.4645Lng : -3.40728
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici