Déjà inscrit ? Connectez-vous
Sentier de la forêt "entre jour et nuit" (Rando pédestre /Belle-Isle-en-Terre -- Loc-Envel)

Sentier de la forêt "entre jour et nuit" (Rando pédestre /Belle-Isle-en-Terre -- Loc-Envel)

Crédit : ©

Départ / arrivée : entrée de la forêt de Coat An Noz, Site des forges (De Belle-Isle-en-Terre suivre la direction de Loc-Envel).
Balisage : jaune.
Distance : 10 km.
Niveau de difficultés : forts dénivelés.
Intérêts particuliers : Le château de Coat-an-Noz (propriété privée) : bâti au 19ème siècle par la famille de Sesmaison, il reste célèbre pour avoir été offert par Sir Mond pour le soixantième anniversaire de sa femme. La forêt de Coat an Noz : l’essence principale est le hêtre qui fournissait la matière première des nombreux sabotiers de Belle-Isle et Loc-Envel jusqu’en 1950.

10 km
4 h
max. 253 m
min. 109 m
79 m
-79 m

Profil altimétrique

Point de départ


Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5225Lng : -3.39454
0 m
93 j
image du poi
1

Les forges

L'entrée de la forêt domaniale de Coat-an-Noz est le point de départ de cette randonnée de 10km. Situé entre Belle Isle en Terre et Loc Envel(D33b), le site des vieilles forges est désormais un lieu de mémoire dédié à l'activité sidérurgique et accueille aujourd'hui un sentier d'interprétation autour de ce thème.

Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5225Lng : -3.39454
0 m
image du poi
2

La mine de Toul Lutun

Les bouches d’entrée de la mine de Toul Lutun sont encore visibles. L’entrée principale était empruntée par les mineurs tandis que d’autres étaient utilisées pour remonter le minerai à l’aide d’un treuil. C’est d’abord du plomb argentifère qui a été extrait de cette mine, aux 18eme et 19eme siècles puis surtout du minerai de fer qui a servi à alimenter les forges situées à proximité. Aujourd’hui l’entrée de la mine a été condamnée pour des raisons de sécurité tout d’abord, mais aussi pour protéger des espèces de chauve-souris rares et menacées qui ont élu domicile à l’intérieur des galeries, comme le grand rhinolophe.

Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5225Lng : -3.39454
0 m
image du poi
3

L'étang des forges

L’étang que vous apercevez sur votre gauche, faisait partie à l’origine d’un ensemble de trois plans d’eau disposés en escaliers qui servaient à fournir l’énergie pour la sidérurgie. Celui-ci, le seul encore en eau à ce jour, était plus spécifiquement destiné à faire fonctionner le haut fourneau. Ce dernier aujourd’hui disparu a été allumé en 1780 et a largement contribué à l’essor de l’industrie de ce secteur.

Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5175Lng : -3.38752
0 m
image du poi
4

Le château de Coat-an-Noz

Au cœur de la forêt se dresse le Château de Coat an Noz (Propriété privée). Cet édifice est chargé d’histoire. Construit par la famille de Sesmaisons, au 19eme siècle, propriétaire d’un domaine comprenant les forêt de Coat an Noz et Coat an Hay, le château devient par alliance en 1859 la demeure du prince Charles Faucigny-Lucinge, alors député des Côtes d’Armor et arrière petit -fils de Charles X. A la mort du prince et de son épouse enterrés à Loc-Envel en 1910, Sir Robert Mond achète l’édifice pour combler son épouse et réaliser ainsi le rêve de Lady Mond.

Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5208Lng : -3.39013
0 m
image du poi
5

La légende du chevalier du Cap

Le chemin qui part sur votre gauche mène au sommet d’une colline. Il s’agit du Cap. Lieu de légende, personne n’ose s’aventurer sur ce site car il abrite le fantôme du chevalier du Cap. On raconte qu’une fois l’an le chevalier quitte son antre et parcourt la contrée armée d’une épée de feu et monté sur un cheval d’argent, ravageant tout sur son passage.

Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5112Lng : -3.37688
0 m
image du poi
6

La forêt de Coat-an-Noz

La forêt de Coat an Noz est domaniale depuis 1946, auparavant elle appartenait à Lady Mond. L’essence principale est le hêtre qui fournissait le bois pour les saboteries de Belle-Isle et Loc-Envel. L’industrie du sabot fut une activité florissante dans la région jusqu’en 1950. Par ailleurs en regardant le sol, vous trouverez par endroit des traces circulaires d’environ 5 mètres de diamètre. Il s’agit de l’emplacement des meules charbonnières qui servaient à produire le charbon permettant de faire fonctionner les hauts-fourneaux des forges. Celles-ci étaient de grosses consommatrices de bois et c’est pour cette raison que la forêt de 2400 hectares à l’origine fut réduite à une superficie de 700 hectares au moment de le fermeture des forges en 1960.

Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5132Lng : -3.36187
0 m
image du poi
7

La rivière

Vous traversez ici , de part et d’autre de la rivière, une zone tourbeuse sur laquelle poussent des arbres tels que les bouleaux, les saules, les aulnes et des plantes caractéristiques des milieux humides comme l’iris ou l’osmonde royale ou les sphaignes. Ce lieu constitue une zone tampon située en aval de la forêt. Celle-ci est inondée pendant l’hiver et le sol absorbe l’eau pour ensuite la restituer lentement à la rivière. On parle alors de « phénomène d’éponge ». Ces milieux très riches sont une réserve pour les batraciens et amphibiens: tritons, crapauds, grenouilles,…

Louargat
Lat : 48.5179Lng : -3.35437
0 m
image du poi
8

La Chapelle du Bois

Sur votre droite vous pouvez deviner derrière les arbres la chapelle ar C’hoat (chapelle du bois)). Le Saint que l’on y invoque se nomme Envel, mais ce n’est pas le même que celui de la commune voisine, Loc-Envel, il s’agit en réalité de son frère jumeau

Belle-isle-en-terre
Lat : 48.5299Lng : -3.38457
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris