Déjà inscrit ? Connectez-vous
15- Circuit de Plougonver (Station VTT Vallée du Léguer / Plougonver)

15- Circuit de Plougonver (Station VTT Vallée du Léguer / Plougonver)

Crédit : ©

Départ : Place de l'église, Plougonver.
Distance : 7.
Niveau : vert (115m de dénivelé).
Balisage: station VTT (orange)

Laissez-vous tenter par cette petite balade paisible sur les chemins plougonverois, en profitant du cadre naturel qui vous entoure. Plougonver conserve aussi de nombreux vestiges du passé, un puits funéraire, une sépulture de cinq pierres plates contenant une urne funéraire, des fragments de murailles arasées et construites en petit appareillage de pierres. Si un petit détour ne vous fait pas peur, poursuivez jusqu’à la Chapelle Saint Tugdual.

6.6 km
1 h
1 h
max. 268 m
min. 213 m
0 m
-4 m

Profil altimétrique

Point de départ


Plougonver
Lat : 48.484Lng : -3.37853
0 m
184 j
image du poi
1

Départ

place de l'église, plougonver

Plougonver
Lat : 48.484Lng : -3.37874
0 m
image du poi
2

Plougonver

C’est une commune... rayonnante. Disposées en un vaste cercle autour de l’église, de belles maisons de granit, séparées par des routes qui partent en étoile rejoindre les communes voisines se laisse,t découvrir.

L’église Saint-Pierre, datant des XVIème et XVIIème siècles, présente un portail de la Renaissance bretonne, et abrite des retables sculptés, des statues remarquables (Christ aux liens, Vierge à l’enfant, Saint-Germain...), une chaire et un lutrin sculptés, des pièces d’orfèvrerie, des bannières et vêtements sacerdotaux brodés. Un peu plus loin, le site de la chapelle Saint-Tugdual (XVIème siècle) a été réaménagé (remise au jour de fontaines enfouies sous terre, reconstruction d’un muret, plantations d’arbres, aménagement d’une mare à batraciens avec le centre Forêt Bocage).

Outre ces sites bien visibles, la commune est riche de croix et de vestiges à découvrir le long des sentiers de randonnées. Ceux-ci serpentent dans un paysage qui a ignoré le remembrement et gardé ses chemins creux et ses talus.

A découvrir également un site de mémoire, «La maison où j’ai grandi de l’artiste Claude Lévêque », autrefois lieu d’accueil de personnes isolées et un peu « perdues ».
La commune dominée par le Ménez Kerespers (321 m), présente un relief vallonné et boisé, irrigué par de nombreux cours d'eau. Le plus important, le Léguer, prend sa source à Penn-Léguer en Bourbriac. Il alimentait autrefois de nombreux moulins aujourd'hui disparus. Le Quénécador est le second point culminant de la commune avec 314 mètres.

Plougonver
Lat : 48.4843Lng : -3.37807
0 m
image du poi
3

Eglise Saint-Pierre et sa vitrine liturgique

On rentre par un portail de la Renaissance bretonne dans l’église Saint Pierre des XVème et XVIème siècles dont l’intérieur est remarquable. Ici comme dans tout l’Argoat, les retables ont été créés par des artisans bretons, et non par les sculpteurs de la marine de Brest ou les artisans Lavallois, qui eux, utilisaient le tuffeau et le marbre de leur province. Dans la sacristie, on peut voir des pièces d’orfèvrerie remarquables que les beaux-arts envisagent de présenter sous vitrine inviolable, des vêtements sacerdotaux et une chappe brodée. L’aile sud est la plus ancienne de l’église. Le portail ouest, sous le clocher, construit en 1711, est représentatif de la Renaissance bretonne : deux cariatides y supportent une niche, aujourd’hui vide. La façade sud est restaurée de 1846 à 1849 sur les plans de l’architecte Bontemps. A l’intérieur, le transept nord abrite un retable datant de 1708. Dans le transept sud, se trouve un retable où prédominent des angelots et des séraphins. L’église abrite aussi un baptistère de la fin du XVème siècle, orné de visages humains (notion de polychromie).

Le pardon de Saint Germain a lieu le dernier dimanche de septembre. A l’intérieur de l’église, se trouve une Vierge à l’Enfant (XVIème et XVIIème siècle) portant l’Enfant Jésus dans ses bras. De même, un Christ assis, les poings liés par une corde démesurément longue. Sa raideur cadavérique est renforcée par la forme de ses côtes qui se prolongent derrière son dos. L’église renferme également une statue représentant Saint Germain l’Auxerrois en évêque avec sa mitre et sa crosse. Sur la cuve de la chaire, les quatre évangélistes sont sculptés, accompagnés de leurs symboles : Saint Jean et l’aigle, saint Marc et le lion, saint Matthieu et l’homme, saint Luc et le taureau. De plus, un aigle doré, Symbole de l’apôtre évangéliste Jean, maintien dans ses serres un serpent, symbole de Satan.

Enfin le lutrin daté du XIXème sert à poser les livres des chants liturgiques, l’Epître ou l’Evangile. L’aigle de Saint Jean l’Evangéliste, terrasse de ses serres un serpent, symbole du mal, sur une boule, symbole du monde.

Plougonver
Lat : 48.4841Lng : -3.37857
0 m
image du poi
4

Chapelle Saint-Tugdual

Elle demeure la dernière des cinq que comptait Plougonver. Elle est entourée d’arbres remarquables sur le placître et un peu plus bas se trouve une mare aux batraciens. Il y avait la chapelle Saint Germain dans le cimetière. Construite par les seigneurs du Cludon, elle fût démolie en 1822 à la demande des paroissiens. Les autres étaient les chapelles Saint Nicolas (encore visible en 1806), Saint Julien (en ruine en 1792), Saint Vincent Ferrier et Sainte Anne-du-Cludon.

Celle de Saint Tugdual était la chapelle domestique de la seigneurie du Vourgerel (ou Bourgerel maintenant). L’édifice actuel est une reconstruction d’une chapelle ancienne bâtie à la fin du 15ème et au début du 16ème siècle par les familles Huon et Léon, seigneurs de Vourgerel.

La famille Huon possédait en outre les seigneuries de Lanamus et de Peudordel, à laquelle succédèrent les Du Parc à Peudordel et les Begaignon du Ruhen à Lanamus.
La famille De Kergorlay, seigneurs du Cludon, achetèrent Lanamus en 1639 et le Vourgerel en 1685, ce qui augmente considérablement la superficie du fief du Cludon et bien sur son importance.

C’est sûrement à cette époque que fût construite la chapelle tout en conservant des éléments du 16ème. Plus tard, elle fût donnée à la paroisse en 1803 dans un état de délabrement avancé. Il fallut attendre 1873 pour que débute sa restauration.
A proximité se trouve la fontaine sous l’invocation de Saint Tugdual, fondateur de l’évêché de Tréguier, né dans le Devonshire (Grande Bretagne) au 5ème siècle. Il émigra en Armorique accompagné de 72 de ses plus proches disciples. Ils débarquèrent aux environs de Trébabu sur la côte Léonarde. Dans le Trégor, de nombreuses chapelles étaient dédiées à Tugdual : Loguivy-Plougras, Pommerit-Jaudy, Pommerit Le Vicomte, Prat, Brélidy, Trégrom, Plouaret, Quemper-Guézennec…Par ailleurs, de nombreuses statues sont visibles en Trégor et toujours à Gurunhuel, Louargat, Le Merzer, Penvénan, Plestin, Runan, Trémel…
A Plougonver, on l’invoquait pour les maladies infantiles.

A proximité se trouvent les fontaines et un muret d'enceinte reconstruit selon les méthodes de 1500.

Plougonver
Lat : 48.4945Lng : -3.34174
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici