Déjà inscrit ? Connectez-vous
31000 TOULOUSE
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS N°3 : DES GRANGES D'ASTAU AU REFUGE DU PORTILLON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS N°3 : DES GRANGES D'ASTAU AU REFUGE DU PORTILLON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS N°3 : DES GRANGES D'ASTAU AU REFUGE DU PORTILLON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS N°3 : DES GRANGES D'ASTAU AU REFUGE DU PORTILLON

LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS N°3 : DES GRANGES D'ASTAU AU REFUGE DU PORTILLON

Crédit : @LOIC BEL-CDT31

Les chemins de la liberté sont des itinéraires qui furent empruntés par environ 90.000 personnes pendant la 2de Guerre mondiale : résistants, pilotes alliés, Juifs ou réfractaires au STO.... En tentant de rejoindre l’Espagne, tous espéraient ainsi échapper au nazisme qui les menaçaient dans leur propre existence.
Haute-Garonne Tourisme et l'association "Chemins de la liberté par le Comminges et le Val d'Aran" vous proposent de découvrir ces itinéraires historiques tout en randonnant.

Troisième partie de cette randonnée débutée au Port de Balès (voir les Chemins de la Liberté: Opus n°1 et 2), des Granges d'Astau au Lac du Portillon. Attention, vous entrez à partir du lac d'Espingo dans le domaine de la haute montagne et nous vous déconseillons de ne pas réaliser seul cette randonnée si vous n'êtes pas expérimenté. Certaines parties du chemin peuvent être enneigées même tard dans la saison et l'encadrement par un professionnel de la montagne est indispensable. Pour les contacter: www.hautegaronnetourisme.com/bouger-et-sortir/les-sports-nature/randonnee-pedestre/

En empruntant cet itinéraire par le col de Balès, vous marchez sur les traces d’André Bon. Cet évadé fut acheminé jusqu’à la gare de Saléchan via Toulouse grâce au réseau de résistance Françoise, « helper » de la première heure qui participa à l’évasion d’au moins 700 personnes.
A l’instar d’André Bon qui accomplit sa traversée jusqu’à Bénasque en Espagne, ils furent des milliers à braver les dangers de la montagne en espérant retrouver la liberté par-delà la cime des Pyrénées.
Aventure humaine dangereuse et exigeante, cette traversée éprouvante coûta la vie à plus de 2200 personnes, victimes de la montagne ou des troupes nazies.
Vous qui cheminez sur les pas de ces combattants de l’ombre, évadés, passeurs, réseaux de helpers, anonymes ayant contribué aux sauvetages et dont beaucoup ne revinrent pas… Ne les oubliez pas!

Pour en savoir plus sur l'histoire de ces fugitifs et de leurs passeurs: association "Chemins de la liberté par le Comminges et le Val d'Aran".

21 km
6 h 30 mn
max. 2570 m
min. 1128 m
2548 m
-2533 m

Profil altimétrique

Point de départ

31110 OO
Lat : 42.796358Lng : 0.50612
4 j

5 informations complémentaires

Contact

Producteur, gestionnaire de l'information : HAUTE-GARONNE TOURISME / OFFICE DU TOURISME PYRENEES 31
Téléphone : 05 61 95 44 44

Commune de départ et d'arrivée

OO

Services au point de départ

Parking voitures

Dénivelé

1830 (Fort)

Étapes détaillées

1
Du parking des Granges d'Astau, partir sur le chemin vers le Lac d'Oô que vous atteindrez au bout d'une heure de marche environ.

2
Lorsque vous apercevez le refuge d'Oô, rester sur le chemin de gauche pour passer quelques marches rocheuses à gauche du lac et continuer le long du lac.

3
Le chemin continue en lacets pour surplomber le lac d'Oô. Laisser le GR10 sur votre gauche et continuer pour accéder à une combe qui vous mènera jusqu'à une crête au-dessus du lac d'Espingo.

4
Le refuge d'Espingo se trouve sur la droite, c'est à partir de là que les randonneurs les moins expérimentés devront rebrousser chemin. Vous croiserez quelques alpinistes bien équipés en route vers le refuge du Portillon où ils vont passer une courte nuit avant de partir à l'assaut d'un des 3000 luchonnais.