Déjà inscrit ? Connectez-vous
31000 TOULOUSE
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS 1 : DU COL DE BALES A PORTET-DE-LUCHON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS 1 : DU COL DE BALES A PORTET-DE-LUCHON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS 1 : DU COL DE BALES A PORTET-DE-LUCHON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS 1 : DU COL DE BALES A PORTET-DE-LUCHON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS 1 : DU COL DE BALES A PORTET-DE-LUCHON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS 1 : DU COL DE BALES A PORTET-DE-LUCHON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS 1 : DU COL DE BALES A PORTET-DE-LUCHON
LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS 1 : DU COL DE BALES A PORTET-DE-LUCHON

LES CHEMINS DE LA LIBERTE OPUS 1 : DU COL DE BALES A PORTET-DE-LUCHON

Crédit : Jean-Paul Chambrillon

Les chemins de la liberté sont des itinéraires qui furent empruntés par environ 90.000 personnes pendant la seconde Guerre mondiale : résistants, pilotes alliés, Juifs ou réfractaires au STO.... En tentant de rejoindre l’Espagne, tous espéraient ainsi échapper au nazisme qui les menaçaient dans leur propre existence.
Haute-Garonne Tourisme et l'association "Chemins de la liberté par le Comminges et le Val d'Aran" vous proposent d'en découvrir la 1ère partie, du Col de Balès jusqu'à Portet de Luchon.

Cette randonnée est accessible à un public familial, équipé de bonnes chaussures de randonnées. Le dénivelé positif est de 547 m, mais le profil est plutôt descendant avec plus de 1000 m de dénivelé négatif.

En empruntant cet itinéraire par le col de Balès, vous marchez sur les traces d’André Bon. Cet évadé fut acheminé jusqu’à la gare de Saléchan via Toulouse grâce au réseau de résistance Françoise, « helper » de la première heure qui participa à l’évasion d’au moins 700 personnes.
A l’instar d’André Bon qui accomplit sa traversée jusqu’à Bénasque en Espagne, ils furent des milliers à braver les dangers de la montagne en espérant retrouver la liberté par-delà la cime des Pyrénées.
Aventure humaine dangereuse et exigeante, cette traversée éprouvante coûta la vie à plus de 2200 personnes, victimes de la montagne ou des troupes nazies.
Vous qui cheminez sur les pas de ces combattants de l’ombre, évadés, passeurs, réseaux de helpers, anonymes ayant contribué aux sauvetages et dont beaucoup ne revinrent pas… Ne les oubliez pas ».

Pour en savoir plus sur l'histoire de ces fugitifs et de leurs passeurs: association "Chemins de la liberté par le Comminges et le Val d'Aran".

Pour cheminer en toute tranquillité, découvrir la faune et la flore, un professionnel de la montagne peut vous accompagner lors de votre randonnée: www.hautegaronnetourisme.com/bouger-et-sortir/les-sports-nature/randonnee-pedestre/

14 km
4 h 30 mn
max. 2038 m
min. 1755 m
933 m
-1418 m

Profil altimétrique

Point de départ

31110 BOURG-D'OUEIL
Lat : 42.8740709Lng : 0.50039783
4 j
image utilisateur

PORT DE BALES

Ce col culmine à 1 755 mètres d'altitude et relie par...Lire la suite

Lat : 42.874016Lng : 0.500312

7 informations complémentaires

Contact

Producteur, gestionnaire de l'information : HAUTE-GARONNE TOURISME / LES OLIVÉTAINS
Téléphone : 05 61 95 44 44

Services au point de départ

Parking voitures

Dénivelé

547 (Moyen)

Balisage

Jaune et Rouge "GRP Tour d'Oueil-Larboust"

Étapes détaillées

1
Cette randonnée n'étant pas une boucle, une organisation est nécessaire au préalable: il faut poser une voiturer à l'arrivée à Portet, ou se faire déposer au col de Balès. A l'époque, on ne faisait ce chemin que dans un sens!

2
Du col de Balès, prendre la piste située 50 m en contrebas sur le versant Bourg d'Oueil pendant environ 1,5 km avant d'arrivée à un cromlech et trouver un chemin montant.

3
Suivre ce chemin jusqu'au col de Peyrefitte, puis descendre vers le lac de Bareilles. Attention, certains passages peuvent parfois être glissants et quelques marches sont assez hautes.

4
Arrivé au lac, il est possible de profiter de ses eaux claires pour y tremper les pieds! En automne, c'est à partir de cet endroit que l'on entend les cerfs bramer. Pour continuer le chemin, prendre à gauche du lac une pente raide qui monte jusqu'au col du Lion. Le plus gros du dénivelé positif se fait là, il faut prévoir environ 45mn de montée.

5
L'arrivée au Col du Lion est grandiose: un panorama sur les 3000 du luchonnais, les vallées du Louron et d'Aure sont à couper le souffle. Les évadés ont continué leur route en suivant le chemin à gauche en direction du col de Pinata, mais rien n’empêche de grimper jusqu'au Pic du Lion (20 à 30 mn d'ascension en plus).

6
Une fois au Col de Pinata, c'est une descente de 1000 mètres qui débute, toujours en suivant le balisage rouge et jaune. Passer à côté de la cabane de Conques, jolie estive du village de Jurvielle. Le chemin descend alors dans la forêt et passe rive droite, jusqu'au village de Portet-de-Luchon.

Commune de départ

BOURG-D'OUEIL

Commune d'arrivée

PORTET-DE-LUCHON