Déjà inscrit ? Connectez-vous
Patrimoine à cheval en Baie du Mont-Saint-Michel : Etape 3 et 4, Dorsale sud

Patrimoine à cheval en Baie du Mont-Saint-Michel : Etape 3 et 4, Dorsale sud

Crédit : GIT

Cet itinéraire monté vous propose de découvrir les territoires de la Vallée de la Rance jusqu'à la Baie du Mont-Saint-Michel.

Il est bon de préciser que ces itinéraires sont à pratiquer par des cavaliers maîtrisant les 3 allures ; pour les attelages, les circuits se pratiquent avec des véhicules marathon.

63 km
5 h
max. 94 m
min. 1 m
766 m
-734 m

Point de départ


Pontorson
Lat : 48.5755Lng : -1.52185
0 m
image du poi
1

De Saint-Suliac au marais noir

-Le Fort Saint-Père (ouvert au public). Cette ancienne fortification militaire fut construite au 18ème siècle par Vauban, pour protéger Saint-Malo et son arrière-pays des attaques des Anglais côté terre. Le fort, restauré, possède à l’intérieur de ses remparts, des casemates et une poudrière.
- Saint-Guinoux : Ici, le marais couvre une superficie de 289 hectares. L’irrigation y est assurée par de petits canaux se rejoignant vers le « canal des Allemands » à Saint-Benoît-des-Ondes.
- Lillemer : Le bourg est implanté sur l’un des quatre massifs rocheux qui dominent la Baie du Mont-Saint-Michel et les marais de Dol. Des prospections archéologiques ont permis de découvrir l’existence d’un peuplement néolithique datant du 5ème au 3ème millénaire avant J.-C. A voir sur place : le colombier, du 17ème siècle, ainsi que l'église 19ème siècle, restaurés. L’Espace d’interprétation archéologique, situé dans le bourg, propose la découverte de la période Néolithique à partir des données des fouilles archéologiques avec des panneaux, des vitrines et des ateliers ludiques. L'accès aux chantiers de fouilles est possible lors des journées portes ouvertes organisées par les archéologues.
- Le marais noir : A Roz-Landrieux, le Marais noir est couramment appelé La Bruyère. Sur ses 12 000 hectares, le marais de Dol se décompose en 2 parties : « le marais noir », constitué de tourbe, aux proches environs de Dol-de-Bretagne, et le « marais blanc » plus au Nord, près de la Baie, constitué de tangue marine de couleur gris clair. Tous les aménagements hydrauliques pour gérer les eaux du marais ont peu à peu dessiné un paysage géométrique, composé d’un maillage de canaux et de parcelles agricoles en lanière bordées de saules.

Saint-suliac
Lat : 48.5715Lng : -1.96653
0 m
image du poi
2

De Dol-de-Bretagne au Mont-Dol

- Dol-de-Bretagne : La cathédrale Saint-Samson, classée Monument Historique, date du 13ème siècle. A découvrir à l’intérieur : les verrières 13ème siècle, les 80 stalles en bois sculpté, le tombeau de Thomas James… Autre charme de la cité : les maisons moyenâgeuses dans la Grande Rue des Stuarts et notamment la Maison des Petits Palets, la plus ancienne de Bretagne (11ème-13ème siècles). La promenade Gilles Revert (des Douves) accessible à pied, permet de contempler les vestiges des fortifications de la cité médiévale. Médiévalys : Venez découvrir le monde des cathédrales, comprendre les secrets de leur construction et la vie d’un chantier, ainsi qu’une époque essentielle dans notre histoire : le Moyen-Âge. Le Musée historique, fondé en 1961, vous fait découvrir l’important passé quasi oublié de l’ancienne cité de Dol en 28 dioramas, vitrines, objets… De Neandertal à nos jours…
- Le chemin vert : Petite route au départ de Dol qui rejoint le Mont-Dol par le marais. C’était le lieu de promenade de Chateaubriand durant sa scolarité à Dol-de-Bretagne.
- Le tertre du Mont-Dol : Culminant à 64m d’altitude, le tertre du Mont-Dol offre un panorama exceptionnel sur la Baie du Mont-Saint-Michel. Au sommet se dressent le calvaire édifié en 1861, le moulin à vent parfaitement restauré, le châtaignier tricentenaire, la tour Notre-Dame et la chapelle de l’Espérance.

Dol-de-bretagne
Lat : 48.5497Lng : -1.75397
0 m
image du poi
3

Du Mont-Dol à La chapelle Sainte-Anne

La chapelle Sainte-Anne : Cette chapelle veille sur les digues qui protègent le marais de l’envahissement des eaux. Son origine remonterait au XIème siècle au cours duquel commença également la construction de la digue de la Duchesse Anne. La chapelle fut détruite par une inondation en 1630 et reconstruite en 1684. Le pardon de Sainte Anne a lieu chaque année à la fin du mois de juillet.

Mont-dol
Lat : 48.5702Lng : -1.76928
0 m
image du poi
4

De Saint-Broladre au Mont-Saint-Michel

- La voie verte et les polders : Le circuit attelage emprunte la voie verte de la Baie du Mont-Saint-Michel, de la chapelle Sainte Anne à Saint-Broladre au lieu-dit « Pas-au-Boeuf » à Saint-Georges-de-Gréhaigne (12 km). Cette voie verte en sable stabilisé longe la Baie entre Cherrueix et l'anse de Moidrey. Le parcours est un peu en retrait de la mer, sur une ancienne digue, au coeur des polders.
Les polders : Après la canalisation du Couesnon entre 1856 et 1858, les polders ont été créés progressivement sur la mer de 1858 à 1934 grâce à la construction de digues. Ces terres gagnées sur la mer sont très riches. On y cultive des légumes (carotte, oignon, endive, salade, céleri-rave..), des céréales (blé, pois), et des fourrages pour les animaux (maïs grain, betterave…).
- La Vallée de Riskop à Saint-Broladre : Vous pourrez découvrir un circuit vallonné à travers une nature préservée, des bois, des prés, une vallée creusée dans le roc, la Vallée du Riskop. Montant par la côte des Perrières, vous pourrez admirer la Baie de la Pointe du Grouin à Cancale jusqu’aux collines normandes de Champeaux.
- Le Télégraphe de Chappe à Saint-Marcan : est un moyen de télécommunication inventé après la Révolution pour que l’Etat et les armées communiquent grâce à un moyen efficace, rapide et confidentiel. Construit en 1799 et entièrement réhabilité, il permettait la transmission d’un message de Paris à Brest en une heure. Visite du musée et manipulation du mécanisme.
- Le belvédère de Roz-sur-Couesnon : Du balcon de la Baie et du jardin panoramique aménagé, vue exceptionnelle sur la Baie, de Cancale à Granville, qui permet de découvrir les polders, les herbus et le Mont-Saint-Michel.
- Le village des 4 Salines : Les salines étaient d’anciennes exploitations de sel marin aux 18ème et 19ème siècles. Le village symbolise l’entrée des polders.
La Maison des polders : Venez découvrir ce lieu d’interprétation sur les polders dans la Baie : leur création, leur exploitation et leur transformation. Des maquettes, des panneaux, ainsi qu’un espace de projection vous résumeront l’histoire des polders de leur création à nos jours. Expositions temporaires et boutique en libre accès.
- Le Couesnon : Le cours de ce petit fleuve côtier autrefois très irrégulier a inspiré le dicton : « Le Couesnon en sa folie a mis le Mont en Normandie » puisque le Mont Saint-Michel est situé en Normandie. Au 19ème siècle, le Couesnon a été canalisé et en 1969, un barrage a été construit. Ces aménagements et la route-digue d’accès au Mont-Saint-Michel ont accéléré l’envasement du site. Pour que le Mont retrouve son caractère insulaire, la digue est en cours de remplacement par un pont passerelle et le barrage du Couesnon a été modifié en 2011 pour chasser les sédiments qui envasent la Baie du Mont Saint-Michel.
- Le Mont-Saint-Michel : Edifiée au 11ème siècle au sommet du Mont-Saint-Michel, l’abbaye considérablement agrandie au 13ème siècle est un imposant monument de 40 mètres de haut, tourné vers la mer, que les pèlerins appellent la Merveille. Le village construit sur le rocher est entouré de remparts et de tours reliées les unes aux autres par un chemin de ronde. Une ancienne voie pavée du Moyen-âge bordée de maisons anciennes à pans de bois et en pierre vous mène à l’église du village et, tout en haut, à l’entrée du monastère.

Saint-broladre
Lat : 48.6096Lng : -1.66533
0 m

1 informations complémentaires

Crédit itinéraire

Groupement d'Intérêt Touristique de la Baie du Mont-Saint-Michel Bretagne Romantique

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris