Déjà inscrit ? Connectez-vous
Boucle vélo de Lohéac n°7

Boucle vélo de Lohéac n°7

Crédit : A.COCHERIE

Après une promenade à Lohéac, le village de l’automobile, vous rejoindrez par les routes de campagne l’ancienne voie ferrée entre Guer et Guipry. C’est par cette voie verte que vous atteindrez, le port de Guipry-Messac. L’itinéraire se poursuit par une route bordant La Vilaine. Après le hameau de la Rivière, il vous faudra affronter une côte un peu raide. Au sommet vous attend un beau panorama sur Saint-Malo-de-Phily et sur la Vallée de La Vilaine. Sur le chemin du retour, les paysages d’eau laissent place aux champs de blé et aux prairies.

Cette balade fait partie d'une sélection des "Plus belles balades" du département, réalisé par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine.

34 km
3 h
3 h
max. 62 m
min. 7 m
345 m
-345 m

Point de départ


Loheac
Lat : 47.8667Lng : -1.88492
0 m
image du poi
1

Le Manoir de l’automobile

Alors que ce manoir breton n'était qu'une ferme, il est désormais l'un des plus beaux musées français consacré à l'histoire de l'automobile dans le monde. Sur 14 000 m² d'exposition vous pourrez découvrir plus de 400 véhicules de tous types, de tous âges et de toutes nationalités, évoquant un siècle d'automobile. (Tél. 02 99 34 02 32)

Loheac
Lat : 47.8613Lng : -1.89476
0 m
image du poi
2

Ancienne voie férrée Guer-Guipry

De Guipry-Messac à Guer, cette voie verte offre un itinéraire de 25 km. Elle emprunte une ancienne ligne SNCF d'une longueur de 52 km, ouverte en 1902 qui reliait Messac à Ploërmel en passant par Lieuron, Maure-de-Bretagne, Guer, Porcaro et Augan.

Lieuron
Lat : 47.8541Lng : -1.92535
0 m
image du poi
3

Port de Guipry-Messac

La Vilaine a été l'une des premières rivières canalisées de France sous le règne de François Ier. Le commerce fluvial s'est ainsi développé tout le long de la Vilaine entre Rennes et Redon. Guipry fut une des étapes de la route du sel de part sa situation à mi-chemin entre Rennes et Redon. Le sel provenait des marais de Guérande et de Ré et transitait via Redon et Guipry pour gagner Rennes. De cette époque, subsistent les quais prisés aujourd'hui par les plaisanciers. Les noms de rues, « rue des gabelous », « rue des saulniers », témoignent de son passé glorieux. La chapelle Notre-Dame-du-Bon-Port rappelle la crue de 1644. La montée des eaux inonda le port, mais épargna les réserves de sel. Cette chapelle fut érigée en remerciement.

Guipry
Lat : 47.8216Lng : -1.82489
0 m
image du poi
4

La Vilaine

La Vilaine est reliée à la Rance par le Canal d'Ille-et-Rance, qui permet ainsi d'assurer une continuité navigable entre les côtes Sud et Nord de la Bretagne. Autrefois très empruntés par des péniches, La Vilaine et le canal d'Ille-et-Rance assurent aujourd'hui une navigation essentiellement d'agrément. A partir de Guipry et plus en aval, la Vilaine a creusé son lit dans la roche de Corbinières, créant une cluse magnifique. Les rochers escarpés dominent la vallée de La Vilaine et offrent de superbes points de vue.

Saint-malo-de-phily
Lat : 47.8389Lng : -1.79971
0 m
image du poi
5

Saint-Malo-de-Phily

D'après la légende, lors du transfert du corps de Saint Malo, les Alethiens (habitants du quartier d'Aleth à Saint-Malo) s'arrêtèrent à Guipry au village du Pont Neuf et reçurent l'hospitalité chez un châtelain paralysé qui mit à leur disposition, un bâtiment complet
de sa propriété. Là, ils dressèrent un autel et déposèrent les reliques du Saint. Le lendemain, le paralytique fut guéri et en reconnaissance, il donna son patrimoine. Ce lieu qui s'appelait « Fili » fut l'origine du nom de la commune « Saint-Malo-de-Phily » et qui veut dire « Heureux ou bien-aimé ». Les fresques de l'église, oeuvres du peintre Emile Bernard racontent ce passage de l'histoire de la commune.

Saint-malo-de-phily
Lat : 47.8766Lng : -1.7879
0 m

1 informations complémentaires

Crédit itinéraire

Office de Tourisme du Pays de Redon

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris