Déjà inscrit ? Connectez-vous
Tour des 4 lacs

Tour des 4 lacs

De Langres, prendre la rue du Petit Cloître puis la Côte des 3 Rois. Au croisement, en bas de la descente, continuer tout droit sur la route communale pour rejoindre le canal. Tourner à droite et emprunter le chemin de halage jusqu’au pont de Marne. Bifurquer alors à gauche et prendre la D284 jusqu’au lac de la Liez.
De là, continuer en direction de Peigney et, juste avant le village, bifurquer à droite pour emprunter la D52. Au carrefour suivant, prendre à gauche, traverser la D74 à Bannes. Passer devant la Mairie et tourner à droite pour descendre sur le lac de Charmes. Passer le pont puis tourner à gauche pour rejoindre la plage.
Suivre ensuite la D121 jusqu’à Charmes, puis Lannes. Dans ce dernier village, bifurquer à gauche en direction de Hûmes. Monter alors la Montagnotte pour mieux redescendre sur le canal. Traverser la N19 à Hûmes et continuer tout droit sur la D286 jusqu’à Saint-Martin-lès-Langres et le lac de la Mouche.
Poursuivre jusqu’à Perrancey-les-Vieux-Moulins, passer devant l’église et prendre la première à droite pour plonger dans la vallée de la Mouche. Traverser Vieux-Moulins, puis le village fleuri de Noidant-le-Rocheux. Continuer sur cette même route jusqu’à la D428 qu’il vous faut prendre sur la droite, sur 500 m, avant de bifurquer à gauche pour rejoindre Flagey, puis la D6. Laisser alors Orcevaux sur le côté pour emprunter la D292 jusqu’à Baissey (visite du moulin).
De là, prendre la direction de Prangey puis Saint-Michel en restant sur la D292. Traverser la N74 et tourner à gauche pour rejoindre Villegusien et le lac de la Vingeanne par la D292.
De là, gagner Heuilley-Cotton et Noidant-Châtenoy par la D26. Juste avant ce dernier village, prendre à gauche la D122 pour rejoindre Langres via Saints-Geosmes.

Toute l'info touristique sur www.tourisme-langres.com

75 km
max. 472 m
min. 290 m
967 m
-967 m

Profil altimétrique

Style : À la campagne

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

Point de départ

52200 Langres
Lat : 47.8576Lng : 5.33287
0 m
7 ans
image du poi
1

Langres : une des 50 plus belles villes de France

12 tours, 7 portes et 3,5 km de remparts

Avec ses hauts remparts, ses imposantes tours, ses nombreux clochers, Langres se présente telle une fière forteresse campée aux portes de la Champagne et de la Bourgogne.
En parcourant les 3,5 km de son chemin de ronde resté épargné au cours des siècles, la ville surplombe un vaste panorama : à l’Est, il s’étage en plans successifs du lac de la Liez et de la vallée de la Marne jusqu’aux Vosges, laissant même parfois deviner les Alpes Bernoises. A l’Ouest, au delà de la verdoyante vallée de la Bonnelle, le plateau de Langres s'ouvre à vos yeux avec ses haies et ses coteaux boisés.
Suivez le dédale de ruelles et, au détour de passages couverts, laissez vous conter l’histoire de la cité. Celle-ci est gallo-romaine à travers ses monuments antiques, sa mosaïque de Bacchus et ses sculptures très parlantes. Elle est médiévale par son parcellaire et par le rayonnement de sa cathédrale d'inspiration clunisienne. La Renaissance, quant à elle, se déploie en d’élégants hôtels particuliers, initiant les riches familles langroises à un confort grandissant, dans un décor s’inspirant des traités antiques que l'architecture civile classique développera avec beaucoup de raffinement.
L'installation de nombreuses communautés religieuses à l’époque de la Contre Réforme utilise le support architectural monumental comme instrument de leur enseignement de façon remarquable. Elles abritent souvent aujourd'hui des institutions publiques.
Dernier témoin de l'évolution des techniques militaires confortant ce site d'éperon barré, vraisemblablement fortifié depuis le 3e siècle, l'austère citadelle du 19e siècle s’offre une nouvelle jeunesse en accueillant associations et manifestations culturelles.
Langres est comme un Livre d'Art et d'Histoire vivant. La cité a su s’adapter aux différentes époques tout en restant fidèle à elle-même. Accueillante et généreuse, elle ne demande qu’à être découverte.

16 Place des États Unis 52200 Langres
Lat : 47.8576Lng : 5.33287
0 m
image du poi
2

Le lac de la Liez

Le lac de la Liez recueille les eaux de cette rivière et celle de la Suane. C'est le plus vaste des lacs, avec 290 ha en début de saison, mais aussi le plus ancien. Sa construction, commencée en 1880, fut achevée en 1888. Son barrage, haut de 16 mètres, est constitué de terre corroyée. Il ferme l'aval de la vallée sur une largeur de 460 mètres, créant ainsi une retenue de 4,5 km de long. Bien qu'il soit alimentée par le plus petit des quatre bassins versants (3 400 ha), il présente la plus forte capacité de stockage avec 16 100 000 m3.

D284 52200 Peigney
Lat : 47.8679Lng : 5.37217
0 m
image du poi
3

Le lac de Charmes

Le lac de Charmes offre 197 ha de plan d’eau et une digue de 362 m de long, pour 17 m de haut, achevée en 1906. Il est réputé pour la pêche ; les prises de sandres, de brochets, de carpes et même de silures ravissent les spécialistes.
Ses eaux occupent le fond d'une vallée encaissée du plateau de Langres. Ce biotope est caractérisé par une dynamique de type fluvial : le niveau d'eau, très variable selon les saisons en fonction des besoins en eaux du canal, est notamment assez bas en fin d'été et en automne. Ces conditions particulières favorisent une végétation spéciale, stabilisée depuis longtemps avec des ceintures de végétation très typiques.

17 Rue du Lac 52360 Charmes
Lat : 47.914Lng : 5.36732
0 m
image du poi
4

Le lac de la Mouche

Le lac de Saint-Ciergues est le plus petit des 4 lacs du Pays de Langres. D'une superficie de 97 hectares et d'une longueur de 2,4 kilomètres, c'est le lac le plus encaissé et le plus profond (près de 21 mètres).
Réalisé entre 1882 et 1889, il recueille les eaux de la Mouche et du Morgon, qui couvre un bassin de 6 500 hectares, pour une capacité de stockage de 8 648 000 mètres cubes d'eau. La faible emprise des aménagements réalisés en font l'un des lacs les plus "sauvages" du Pays de Langres, réservé pour la pratique de la pêche et de la randonnée.

1-9 Route de Perrancey 52200 Saint-ciergues
Lat : 47.88Lng : 5.26087
0 m
image du poi
5

Le lac de la Vingeanne

Le lac de Villegusien est une vaste nappe de près de 200 hectares pour 2 kilomètres d'étendue maximum. Sa profondeur est modérée (9,70 mètres).
Le flux du bassin le plus grand (8 650 hectares), drainé par la Vingeanne et le Valinot, est abondant. L'essentiel du volume d'eau reçu, dépassant la capacité de stockage du réservoir (8 338 000 m3) transite durant l'hiver.
Le lac peut déverser 8 178 000 m3 sur le versant Saône uniquement.

D26 52190 Villegusien-le-lac
Lat : 47.7371Lng : 5.31724
0 m
En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.