Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Tufière d'Amorey

La Tufière d'Amorey

Départ : parking de la Maison de Pays d'Auberive
Balisage : vert et jaune
Durée à pied : 2h30
Durée à VTT : 1h30 - niveau difficile

Depuis la place de la maison du Pays d'Auberive, prendre le GR7 (balisage blanc et rouge) sur la D 428, en direction de Bay‐sur‐Aube. Juste après l'étang d'Auberive, tourner à gauche et suivre la D 150 en direction de Villars‐Santenoge. Après 1 km, continuer tout droit pour rejoindre la maison forestière du Val Clavin. Là, poursuivre toujours tout droit en restant sur le GR7 jusqu'à la montée dans la forêt de Montgérand.
A partir de là, quitter le GR (sur la gauche) et continuer de monter en empruntant le chemin de droite. Vous rejoignez ensuite une tranche bien droite qu'il vous faut suivre jusqu'à la D 150. Tourner à gauche et suivre la départemental jusqu'au carrefour suivant, à une centaine de mètre. Là, quitter la D 150 pour prendre sur votre droite la petite route qui vous conduit dans le vallon de la Germainelle et la Ferme d'Amorey.
Au carrefour avec la route allant vers la ferme, tourner à droite, puis à 500 m à droite à nouveau pour longer le vallon en lisière de la forêt de la Grande Montagne. Après un kilomètre, la Tufière d'Amorey se dévoile au détour d'un virage du chemin forestier.
Continuer tout droit jusqu'à la maison forestière et poursuivre sur ce sentier jusqu'au carrefour de 5 chemins. Là, prendre à droite le chemin qui passe au dessus de la Germainelle par une passerelle de rondins de bois.
Continuer ensuite sur votre droite et prendre la tranche qui remonte vers la droite. Après une centaine de mètre, quitter cette tranche pour suivre le petit sentier qui grimpe plus rapidement sur les hauteurs du bois des Cellerons.
Continuer alors sur la tranche qui longe ce bois jusqu'au carrefour des 7 chemins de Montgérand. Là, laisser la route forestière de coté pour prendre le chemin de gauche qui fait l'angle. Continuer alors sur se sentier qui vous ramène sur Auberive, par un jolie panorama sur le village. De retour sur la D 428, prendre à gauche, puis à droite au niveau du Lion d'Or pour gagner la promenade de l'entre deux eaux, et de là votre point de départ.

Toute l'info touristique sur www.tourisme-langres.com

11 km
max. 452 m
min. 336 m
303 m
-303 m

Profil altimétrique

Style : Randonnée

Point de départ


52160 Auberive
Lat : 47.787Lng : 5.06307
0 m
5 ans
image du poi
1

Auberive et son abbaye

Ancienne et riche abbaye cistercienne, Auberive fut fondée en 1135 sur les bords de l'Aube par Saint Bernard et l'évêque de Langres, Villain d'Aigrement, avec l'appui des seigneurs environnants (Les Grancey, les Champlitte, les Rochetaillée et leurs vassaux).
Le monastère, particulièrement prospère au XIIlème siècle, subit les ravages de la guerre de Cent Ans, des guerres de Religion au XVIème siècle, puis de la guerre de Trente Ans (XVIIème siècle) puisque situé à la frontière champenoise et bourguignonne. Les bâtiments alors en ruine, furent reconstruits en partie au XVIIème siècle (cloître), pour être achevés au XVIIIème siècle.

Rue du Château 52160 Auberive
Lat : 47.787Lng : 5.06307
0 m
image du poi
2

Le Val Clavin

Le Val Clavin est l'un des sites les plus prestigieux de Haute‐Marne. Ouverte au nord, la combe possède l'un des microclimats les plus froids du secteur, favorisant une végétation à tendance montagnarde, avec des types forestiers en étroite relation avec l'orientation de la pente : localisée aux secteurs les plus froids se développe la hêtraie froide à dentaire et l'érablière à scolopendre ; sur une vaste proportion des versants bien exposés prospère la hêtraie sèche montagnarde à Carex alba, avec de nombreuses espèces rares et protégées (Cephalanthera rubra et longifolia) ; les forêts hygrophiles bordent le ruisseau et le marais.

La Berge 52160 Auberive
Lat : 47.7717Lng : 5.05344
0 m
image du poi
3

La Tufière d'Amorey

C'est à quelques pas de la source du Moulineaux que cette tufière ignorée des foules alimente la Germainelle.
Cette source était réputée miraculeuse et avait le pouvoir de prédire aux filles si elles se marieraient dans l'année. Pour cela, il suffisait de jeter une épingle dans le ruisseau. Si elle flottait et était entraînée par le courant, rien ne se passait. Si au contraire, l'aiguille coulait à pic, la fille se mariait dans l'année.
Véritable laboratoire naturel, la tufière transforme les mousses en "tuf". Le bicarbonate contenu dans les eaux d'infiltration y est décomposé : le gaz carbonique est assimilé par les mousses (photosynthèse), ce qui provoque la précipitation du calcaire dissout qui constitue alors le "tuf". Le dépôt du calcaire et la croissance des mousses forment des coussinets qui s’élèvent, édifiant progressivement un barrage naturel.

La Berge 52160 Auberive
Lat : 47.7728Lng : 5.03298
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici