Déjà inscrit ? Connectez-vous
WORLD IS MINE Découvrez le nouveau site de CIRKWIwim.cirkwi.com
Découvrez WORLD IS MINE : wim.cirkwi.com
avenue des Sources
42210 Montrond-Les-Bains
06 62 93 49 40
http://www.rando-forez-est.com
rando@forez-est.com
"VISITEZ" Chazelles-sur-Lyon

"VISITEZ" Chazelles-sur-Lyon

Départ: Bureau d'information touristique de Chazelles-sur-Lyon.

- Se diriger vers l'église.
L’église a été bâtie au XIIIème et XVème siècle, mais selon une charte de 919, une donation mentionne le village de Chazelles et une église dédiée à Saint-Michel. Cette église Saint-Michel serait l'église actuelle. Au XVème et XVIème siècle l’église s’agrandit par la construction d’une autre travée et des chapelles du côté sud (place J.B. Galland), de l’abside. A voir : une chapelle dédiée à Saint-Jacques le Mineur,
patron des chapeliers, ainsi qu’un vitrail dédié à Sainte-Odile, offert en 1921 par Eugène Provot, industriel chapelier d’origine alsacienne

A proximité de l’église se trouvait le château, siège d’une commanderie. A la fin du XIIème siècle, Guy II, Comte du Forez cède tous les biens qu’il possède à Chazelles à l’ordre des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, peut-être en remerciement de services rendus lors des croisades. La légende prétend que cet ordre aurait appris aux habitants l’art de fouler le feutre. L’hypothèse selon laquelle la chapellerie aurait
été importée par les chevaliers est tout à fait vraisemblable, car d’après les archives municipales, c’est une balle de poils de chameau (utilisé pour la fabrication du
feutre) qui aurait amené en 1623 la peste à Chazelles. La commanderie était composée de deux corps de bâtiments en L, de trois tours, d’une grande cour, un puits et un grand jardin situé à l’est. L’actuelle place J.B. Galland était donc fermée et formait la véritable "Cour du château". De ce château des commandeurs, ne subsiste aujourd’hui qu’une tour, au 12 place J.B. Galland. A l’intérieur, un très bel escalier à vis en pierre.

Chazelles, ville manufacturière : Chazelles a compté jusqu’à 30 chapelleries artisanales ou industrielles. La promenade permet d'en découvrir quelques-unes.

- Prendre la rue Jean Jaurès. De 1899 à 1933, un tramway électrique reliait
la gare de Viricelle-Chazelles aux villes de Chazelles-sur-Lyon et de Saint-
Symphorien-sur-Coise. Une station fut construite au n°1 de cette même rue,
ainsi qu’un dépôt au n°2. Un quai de marchandises, face au Château Fléchet
(n°27), reste encore visible.

- A côté de l’ancienne station (n°2 de la rue J. Jaurès), se trouve la maison
du chapelier Rivoire et son usine. Plus loin à gauche, rue Besson, l’ancienne
chapellerie France. Rue J. Jaurès : 3 maisons bourgeoises d’industriels chapeliers. Au n°27, la villa du chapelier René Flechet, au n°48, la maison du chapelier Peronnet, ancien maire de Chazelles. Au centre admirez le château du chapelier Benoît Flechet.

- Tourner à gauche dans la rue Clément Clavel. Au bout de cette rue, admirer la chapellerie, ancienne usine Flechet. La partie la plus ancienne a été construite en 1902, voir la cheminée au centre de la cour, avec l’inscription
F.F. (Fléchet Frères). Un agrandissement construit en 1927, de l’autre côté
de la rue, a été démoli en septembre 2001. Cette entreprise en activité de 1859 à 1976 a été l’une des plus importantes de la ville et a exporté sa production dans le monde entier. Ce site abrite aujourd’hui l’Atelier Musée du Chapeau, des Ateliers de créateurs, un restaurant et des salles évènementielles.

- Descendre la rue Martouret, en face, remarquer la "mare", qui constituait une réserve d’eau pour alimenter les chapelleries avant la construction du bar-rage de la Gimond en 1925.

(Pour abréger la visite, remonter la rue Martouret, jusqu’à l’Espace Social, puis tourner à gauche, rue Massenet, pour revenir à la Place de la Poterne.)

- Pour poursuivre la visite, tourner à gauche et remonter la rue de la Liberté jusqu’à un petit chemin, le passage du Chapeau Blanc, appellation due à une chapellerie qui ne fabriquait que des cônes de feutre blancs. Arrivé à la rue Saint-Roch, prendre à droite puis tourner à gauche à la rue de la Fraternité, traverser la rue de Lyon et emprunter la rue de la Charité. Au n°5, se trouvait la chapellerie Perrichon (volets verts). Au n°1, se trouvait la demeure d’Eugène Provot, chapelier d’origine alsacienne, qui en fit par la suite un dispensaire. Noter le caractère typique de la maison.

- Continuer puis tourner à gauche dans la rue Pasteur, au bout de laquelle se trouvait la chapellerie Moretton, détruite en 2009. Noter la cheminée octogonale. En activité de 1860 à 1966, c’est une des entreprises pilotes pendant l’époque faste de la chapellerie, elle a employé jusqu’à 450 ouvriers. A partir de 1951, l’activité chapelière chute progressivement et en 1966 une concentration de 4 établissements va fonder la Société Industrielle de Chapellerie (S.I.C.), composée des usines Flechet, Morreton, France et Beyron. Ce groupement se maintiendra jusqu’en 1976. Ensuite, une seule entreprise fonctionnera, les établissements Ecuyer-Thomas (au n°43 de la rue Claude
Protière), qui fermera définitivement en 1997, le bâtiment, friche industrielle dangereuse, a été démoli en 2017.

- Traverser la rue Claude Protière et descendre à présent la rue Jules Ferrier
puis tourner à gauche. Remonter la rue E. Provot. Sur la droite, à l’emplacement
de la chapellerie Provot, se trouve l’usine Federal-Mogul (1er producteur
français de bougies automobiles). Eugène Provot, figure clef de Chazelles-sur-Lyon de 1870 à 1920 dirigea l’entreprise la plus importante employant jusqu’à 800 ouvriers. C’est en partie grâce à lui que l’industrie chapelière est entrée dans la modernité. Il installa la première manufacture à Chazelles-sur-Lyon en 1871.

- Remonter jusqu’au Carrefour Saint-Roch et tourner à gauche dans la rue de Lyon. Prendre la rue Thiers, puis la Place Charles de Gaulle, à droite du monument aux morts de la guerre de 1870, se trouvait autrefois la chapelle Saint-Roch. Le monument est entouré de deux arbres de la liberté plantés en 1989.

- Poursuivre ensuite la rue Massenet pour revenir à la Place de la Poterne. La visite s’arrête ici, ne pas manquer de faire une halte au Bureau d’information touristique, Forez-Est recèle bien d’autres richesses à découvrir !

2 km
1 h
max. 627 m
min. 604 m
29 m
-29 m

Profil altimétrique

Point de départ

9 Place Jean-Baptiste Galland
42140 Chazelles-sur-Lyon
Lat : 45.6378Lng : 4.3911
n/a
35 j
image utilisateur

Atelier Musée du Chapeau

L'Atelier-Musée du Chapeau vous accueille sur le site de La Chapellerie....Lire la suite

31 rue Martouret 42140 Chazelles-sur-Lyon
Lat : 45.6383Lng : 4.39409
n/a m
image utilisateur
image utilisateur

Ville de Chazelles-sur-Lyon

Nom des habitants : les Chazellois. Grâce à sa vitalité commerciale,...Lire la suite

42140 Chazelles-sur-Lyon
Lat : 45.6372Lng : 4.39062
n/a m
image utilisateur

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.