Déjà inscrit ? Connectez-vous
/ 2 ans
Doubs Cyclo' - La vallée de Joux - Métabief

Doubs Cyclo' - La vallée de Joux - Métabief

Itinéraire franco-suisse (penser à prendre vos papiers d'identité) reliant la station de Métabief à la source du Doubs, et longeant les lacs de Remoray et de Joux (Suisse).

Ce circuit est réalisé avec le concours du comité départemental de cyclotourisme du Doubs.

111 km
9 h 30 mn
max. 1259 m
min. 851 m
1495 m
-1643 m
Styles : RandonnéeDécouverte
Publics : FamilleCyclistes
Thématique : Patrimoine

Point de départ

6 Place Xavier Authier
25370 Metabief
Lat : 46.7691Lng : 6.35594
0 m
image du poi
1

Métabief

Idéalement située entre 1 000 et 1 450 m d'altitude, dans le Haut-Doubs, Métabief est la première station de sports du massif jurassien.

Site de VTT mondialement connu, championnats du Monde en 1993, d'Europe en 1994, de France en 1996 et 2003, Métabief offre aux amateurs de descente et de free-ride une grande variété de pistes spécialement aménagées.

Un réseau balisé de près de 120 km arpente le massif du Mont d'Or et offre aux amateurs de randonnées de superbes paysages.

L'hiver, grâce à un télésiège débrayable de 6 places, les skieurs peuvent, à partir du sommet du Morond (1 450 m d'altitude) accéder aux 45 km du domaine skiable. Le snowpark attire les amateurs de sensations alors que deux écoles de ski accueillent, dès 3 ans, les apprentis skieurs.

A Métabief, station de moyenne montagne qui a tout d'une grande avec un fabuleux réseau nordique ski et raquette, vous passerez, dans un cadre enchanteur, de très agréables moments de sport et de détente.

6 Place Xavier Authier 25370 Metabief
Lat : 46.7691Lng : 6.35594
0 m
image du poi
2

Les Longevilles-Mont-d'Or

Au pied du mont d'Or, 1 463 m, sommet culminant du département, le village s'étire entre Métabief et Rochejean.
Comme le révèle le toponyme, on est en présence d'un village rue typique, composé, avec les Longevilles-Hautes, de deux noyaux étirés en longueur.
Dès la fin du Moyen-Age, l'agriculture et la métallurgie sont les principales activités qui permettent aux " B'Sachards"de vivre.
Puis les effectifs fondent avec l'exode rural, la fermeture des mines, et le minimum est atteint en 1968 avec 248 habitants, au dernier recensement en 1999 la population était de 374 habitants.
Les Longevilles-Mont-d'Or s'étendent sur 1 325 hectares, massif montagneux qui couvre les 9/10ème de son territoire.
Le travail frontalier et le développement du tourisme notamment hivernal deviennent les principaux pôles d'activité.
Les Longevilles-Mont-d'Or est l'une des six communes qui, depuis 1970 forment la station de Métabief - Mont d'Or.

Route de Pontarlier 25370 Longevilles-mont-d'or
Lat : 46.758Lng : 6.32175
0 m
image du poi
3

Rochejean

Rochejean est situé à 907 m d'altitude au pied du mont d'Or sur la rive gauche du Doubs.

Il fut fondé par Jean de Chalons, sire de Salins qui jeta les fondements d'un château sur la " Roche de Alpe " qui devint alors Rochejean en l'année 1267. Quant à la tradition populaire un ermite appelé Jean habita longtemps le creux de la Roche, sous l'église d'où le nom de Rochejean donné à cet endroit.
On y exploite le minerai de fer, extrait du bassin du Mont d'Or (1494 à 1843).
C'est actuellement un village à vocation forestière et pastorale.

En 2011, 561 habitants dénommés Brigands logent sur la commune.
Ils disposent d’une salle des fêtes, d’équipements sportif (terrain de foot, terrain multisports, terrain de tennis, terrain de boule, piste de skis).
Une dizaine d’associations culturels et sportives sont présentes (jeunesse sportives, scrabble, œnophile, danse, théâtre, enfance).
Un centre périscolaire est au service du RPI des fontaines regroupant les communes de Fourcatier et Maison Neuve , les Longevilles-Mont-d’Or, Rochejean.

Le monde artisanal est composé d’un peintre, une menuiserie, un maçon, une esthéticienne, un complexe de loisirs, deux locations de ski, une boulangerie, deux structures d’accueilles et d’hébergements ainsi que quatre restaurants dont un hôtel.

Le monde agricole est représenté par deux fermes au village et quatre fermes d’alpage louées pour l’estive.

5-11 Rue de la Fontaine 25370 Rochejean
Lat : 46.7451Lng : 6.29151
0 m
image du poi
4

Mouthe

Situé à 25 km à vol d'oiseau au sud-ouest de Pontarlier et à environ 5 km de la frontière franco-suisse, Mouthe est un village de moyenne montagne du massif du Jura faisant partie du Parc naturel régional du Haut-Jura. Il est particulièrement renommé pour détenir le record de la température la plus basse jamais enregistrée en France avec -36,7 °C relevés officiellement en 1967, puis -41 °C en 1985. Cette région particulièrement froide lui a valu le surnom de Petite Sibérie.
Le territoire communal est traversé par plusieurs cours d'eau dont le plus important est la rivière du Doubs, un des plus longs cours d'eau français (453,1 km), qui y prend sa source au pied de la forêt du Noirmont, à 944 mètres d'altitude, à sa source la température de l'eau est voisine de 7° C.

Rue du Colonel Maire 25240 Mouthe
Lat : 46.7079Lng : 6.18979
0 m
image du poi
5

Le Pont

Le petit village du Pont est situé à l'extrémité nord-est du lac de Joux, juste entre celui-ci et le petit lac de Brenet.
C'est un des points de départ idéal pour les randonneurs voulant atteindre le sommet de la Dent de Vaulion et ses 1 483m qui est point de vue panoramique de toute beauté. Niché entre le mont Tendre (1679 m) et la chaîne très boisée du Risoux, dont la crête marque la frontière entre la Suisse et la France, le lac de Joux est le plus grand plan d’eau du massif du Jura. La température de l’eau se situe entre 18 et 24 degrés et attire donc également de nombreux baigneurs.
De nombreux itinéraires pour vélo et VTT ainsi qu’un magnifique réseau de chemins de randonnée s’étendent à travers ce paradis naturel vallonné.
Le lac de Joux et le lac des Brenets, presque contigu mais beaucoup plus petit, n’ont aucun écoulement de surface : l’eau s’infiltre dans la terre et ne réapparaît à la surface que quelques kilomètres plus loin à Vallorbe.
En juillet et en août, un seul bateau de ligne circule tous les jours sur le lac de Joux au départ du Pont à l’extrémité nord-est du lac pour une croisière de l’après-midi.
En juin et en septembre, le bateau ne circule que le samedi et le dimanche. La Compagnie de navigation du lac de Joux est l’une des plus petites de Suisse et une croisière sur le lac une expérience rare.

9 Sur-les-Quais 1342 Herve
Lat : 46.668Lng : 6.32716
0 m
image du poi
6

Bois-d'Amont

Village du Haut-Jura, situé sur la frontière suisse, ses maisons sont disséminées le long des rives de l'Orbe.
Bois-d'Amont est un des plus longs villages de France par rapport à son nombre d'habitants, plus de 4 kilomètres de long pour seulement 1 500 habitants.
Bois-d'Amont tire son nom de sa situation en amont de l'abbaye Saint-Claude dont les moines, au Moyen Âge, ont défriché les bois de la région.
Léo Lacroix, skieur alpin, médaillé d'argent en descente aux Jeux olympiques d’Innsbruck (Autriche) en 1964, double médaillé d'argent (descente et combiné) aux championnats de monde de Portillo (Chili) en 1966.
Jason Lamy-Chappuis, skieur spécialiste du combiné nordique, champion olympique 2010, champion du monde 2011 et triple vainqueur des coupes du monde 2010, 2011 et 2012.

1-17 Rue de Nostang 39220 Bois-d'amont
Lat : 46.5363Lng : 6.13909
0 m
image du poi
7

Chapelle-des-Bois

Située entre le massif du Risoux et la Forêt du mont Noir, la commune est un point de départ pour les randonnées pédestres et celles en ski de fond.
Ce lieu, presque complètement boisé, fut habité progressivement par des ramasseurs de poix (résine des arbres servant à la fabrication de torches pour s'éclairer) et des chasseurs devenus par la suite défricheurs et bergers.
Avec le recul des forêts, les terres agricoles permettent à des familles de s'établir à l'année (population estimée à 150 en 1632).
De nos jours, les principales activités reposent sur l'agriculture et le tourisme, ainsi que quelques artisans (tavaillonneur, menuiserie, distillerie, écomusée), et travailleurs frontaliers.
L'Écomusée de la Maison Michaud évoque la vie paysanne au cours des siècles passés et permet de découvrir l'ingéniosité des hommes qui ont su adapter leurs activités aux contraintes d'un climat rude et tirer parti des richesses de la montagne.

Route Principale 25240 Chapelle-des-bois
Lat : 46.5939Lng : 6.10766
0 m
image du poi
8

Chaux-Neuve

Chaux-Neuve est une petite station familiale comportant 2 téléskis donnant accès à 3 pistes. A noter la présence de canons à neige pour assurer au mieux l'enneigement. La station est située à quelques mètres des tremplins internationaux de saut à ski.
Parc polaire : Un parc animalier où l’on sent le souffle chaud des animaux !

Ce n’est pas un zoo, ce n’est pas non plus une réserve, c’est simplement un parc animalier d’un genre étonnant et séduisant. Dans un paysage qui fait penser au Grand Nord, on ne reste pas derrière une clôture à contempler de loin les cerfs, les rennes, les yacks, les mouflons, les chamois, les aurochs, les daims, les bisons d’Europe, les chevaux tarpan... , on va à leur rencontre. Ici, la visite qui ressemble en certains endroits du domaine à une balade dans la nature, se fait obligatoirement en compagnie d’un guide.
Une équipe de soigneurs passionnés vous fera découvrir l’histoire et les origines de ses protégés, une immersion totale dans l’intimité de la faune eurasienne dans ce Parc où l’animal est roi, où la complicité entre les espèces fascine les petits comme les grands.

5 Rue de la Grande Fontaine 25240 Chaux-neuve
Lat : 46.6805Lng : 6.13405
0 m
image du poi
9

Remoray-Boujeons

Cette commune est le résultat de l'association de deux villages. Remoray est situé à l'extrémité du lac qui porte son nom et est limitrophe au département du Jura. Boujeons, quant à lui, est séparé de Remoray par environs trois kilomètres, et longe également la frontière Jura-Doubs en direction de la pointe extrême sud du département du Doubs.
Ces deux communes offrent chacune leurs propres particularités :
- Boujeons est un village caractéristique de ce que l'on appelle 'village rue', de part sa longueur et l'espacement de ses habitations.
- Remoray lui se distingue par l'implantation de sa superbe grand place. Sa particularité se situe par le groupement église-mairie-café avec au centre de ce triangle le monument aux morts.
On pourra également, dès que sa réfection sera terminée, visiter l'ancien presbytère réhabilité en 'maison du patrimoine' dans laquelle on pourra admirer un papier peint panoramique classé.

Le lac de Remoray est situé sur le territoire des communes de Remoray-Boujeons et de Labergement-Sainte-Marie, C'est un lac d'altitude (850 m) situé en plein cœur des hautes-chaînes du massif du Jura. Il occupe le fond d'une cuvette d'origine glaciaire qui appartient au système synclinal crétacé Remoray - Saint-Point.
A 850 m d'altitude, il couvre 95 ha;
La Drésine est un des cours d'eau qui alimente le lac de Remoray. C'est un ruisseau pépinière remarquable faisat l'objet d'un suivi scientifique rigoureux et très instructif. La faune, riche, comprend plus de 70 espèces d'oiseaux nicheurs qui trouvent, en bordure du lac, une grande quantité d'insectes, ressource alimentaire importante. Le lac et son environnement végétal constituent un site d’hivernage et de migration de premier ordre pour les oiseaux d’eau.
Le lac de Remoray est le centre d'une réserve naturelle nationale depuis 1980, valorisée par une Maison de la Réserve fort intéressante à visiter au travers de la mise en scène des animaux et végétaux.

1 Grande Rue 25160 Remoray-boujeons
Lat : 46.7682Lng : 6.23952
0 m
image du poi
10

Labergement-Sainte-Marie

La commune se situe dans la vallée des lacs Saint-Point et Remoray sur l'amont du Lac de Saint-Point. Le territoire de la commune comprend aussi le Lac de Remoray (petit lac de 96 ha affluent du Doubs par l'émissaire de La Taverne).
Situer à environ 859 mètres d'altitude, le territoire communal est composé de deux ensembles nettement individualisés :
- L'ouest est occupé par une région marécageuse, tapissée par un beau plan d'eau naturel, le lac de Remoray, dû à une action de surcreusement par les glaciers quaternaires.
- A l'est et au sud, les couches calcaires se redressent vigoureusement et culminant à 983 mètres. Le Doubs y empruntent les gorges du Fourpéret.

D439 25160 Labergement-sainte-marie
Lat : 46.7655Lng : 6.27504
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris