Already registered ? Log in
Tunnel à bateaux de Godarville
Tunnel à bateaux de Godarville

Tunnel à bateaux de Godarville

Relier Bruxelles aux bassins miniers du Hainaut nécessitait de franchir la crête de partage entre le bassin de l’Escaut et le bassin de la Meuse au lieu dit de la Bête Refaite, aux limites de Seneffe et de Gouy. Le premier canal, d’un gabarit de 70 tonnes, ne peut voir le jour que par le creusement d’un premier tunnel de 1.267 mètres de long appelé le tunnel de la Bête Refaite. En 1885, ce tunnel de la Bête Refaite est remplacé par le tunnel de Godarville, plus large, d’un gabarit de 300 tonnes. Une impressionnante porte d'acier nichée au creux d'une vallée ferme aujourd'hui ce tunnel désaffecté par les bateaux mais colonisé par deux espèces de chauves-souris.

Be the first to comment !

By going on your visit, you accept the use of cookies improving your navigation. Click here to know more. You can also refuse personalized ads.