Already registered ? Log in
image utilisateur
/ 1 year
hobé expo 2

hobé expo 2

Le haut du *Champeau* - espace équivalent à la ville de Namur - ainsi que le *château des Comtes* furent réellement libérés par l'armée belge en *1893*.

p((. *Plan : le Champeau*
p((. Les parties devant être cédées par l'armée à la ville en 1891 ne furent accessibles au public qu'en 1893. Les parties Terra Nova et Médiane demeurèrent propriété de la Défense jusqu'en 1977.

L'affectation qui allait leur être donnée restait à définir, mais la vision du bourgmestre
de l'époque, *Henri Lemaitre* , était claire : Il s'agissait de profiter de ce lieu pour transformer Namur en centre touristique.

Ce projet devait, très tôt, être soutenu par le roi *Léopold II* et par un ambitieux investisseur privé, *Michel Thonar* . Les déboires financiers de la société créée par ce dernier, le manque de moyens de liaison pratiques vers le haut du Champeau, un attrait touristique restreint, basé quasi exclusivement sur la beauté du site étaient autant d'écueils à la réussite de *«Namur-Touriste »* .

Afin de remédier à cet état léthargique, un second souffle fut apporté à ce projet avec le concours de *Georges Hobé* , dès 1905.

Il lui fut demandé de concevoir un nouveau *Kursaal* , des tribunes et un amphithéâtre,
d'améliorer le *Grand Hôtel de la Citadelle* et de créer une infrastructure routière complétant les boulevards ceinturant la ville.

p((. *Photo : Le Grand Hôtel*
p((. Construit sur base des plans de E. Legraive, cet hôtel de prestige comportait une série de chambres qui furent aménagées avec des meubles fournis par Georges Hobé.

*« Un projet grandiose. Namur transformée »* fut le titre enthousiaste d'un article paru
dans un quotidien namurois traitant des plans remis par Hobé en *1906*.

Namur
Lat : 50.4584Lng : 4.86085
0 m

Be the first to comment !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris