To see around
See more
Open
Close
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... It would appear that Cirkwi does not have permission to use your location.

Description
Map
Points of interest
Ratings and reviews
See around

Rien de trop beau pour une église

Rien de trop beau pour une église
Rien de trop beau pour une église
Rien de trop beau pour une église
Credit : Open Churches

Description

La plupart des objets d’art religieux ont été offerts par des paroissiens reconnaissants. Les artisans et artistes auxquels ils ont fait appel au cours des siècles n’ont pas compté leurs heures pour ces témoignages de foi. Que d’œuvres admirables et émouvantes !
Ce parcours fait partie de six circuits conçus par le réseau Eglises Ouvertes, "De clocher en clocher au coeur de l'Ardenne" : 11 églises de La Roche-en-Ardenne, Rendeux, Manhay et Tenneville vous ouvrent leurs portes pour partager leur histoire, leurs trésors et leur atmosphère unique. Des destinations originales et inspirantes pour vos excursions en famille, à pied, en vélo ou en voiture. Des outils de découverte (adaptés aux enfants) vous y attendent !

Technical informations

This circuit was updated on: 05/03/2019
39 km
4 h
max. 551 m
min. 199 m
818 m
Styles : DiscoveryIn the countryForest
Public : Family
Themes : CulturalPatrimony

Altimetric profile

Starting point

33 Rue de l'Eglise , 6980 La Roche-en-Ardenne
Lat : 50.18308Lng : 5.57532

Points of interest

image du object

Eglise Saint-Nicolas à La Roche-en-Ardenne

Perle de l’Ardenne touristique à la fin du 19e s., La Roche-en-Ardenne se devait de posséder la plus belle et la plus grande église des environs. Celle qui se dresse aujourd’hui au centre de la ville, remarquable édifice néogothique, fut inaugurée en 1901. Elle succède à une église plus ancienne, avec un clocher baroque à bulbe qui fit longtemps sa renommée. Vous serez charmés par la lumière qui baigne la grande nef, auréolée de milles taches de couleur vive. Les vitraux de Louis-Marie Londot (1980) y sont spécialement vivants. Un fond musical accompagne avec bonheur tous ceux qui poussent la porte, rappelant que l’église est réputée pour ses concerts. Ici, c’est l’orgue qui donne le ton, en particulier celui qui se dresse près de l’autel. Un instrument impressionnant, de facture allemande, qui comprend 4300 tuyaux et dont le buffet a été dessiné par un architecte. Plusieurs des nombreux tableaux et statues vous toucheront par leur qualité. A commencer par le grand retable polychrome du chœur. On peut y admirer (en relief) les Noces de Cana et la Multiplication des pains, de part et d’autre du tabernacle, ainsi que le Baptême de Jésus et la Dernière Cène (panneaux peints), tandis qu’une frise présente le portrait des 12 apôtres. A droite et à gauche du chœur, remarquez deux statues en bois de tilleul à l’effigie de la Vierge et de saint Nicolas, patron de la paroisse, œuvres de Renier Panhay de Rendeux. Coup de cœur pour les fonts baptismaux du 16e s. et une majestueuse chaire à prêcher aux statues d’albâtre… Sans oublier le revêtement de l’allée centrale, véritable marqueterie de 100.000 ardoises placées « sur chant » (sur la tranche), dessinant un extraordinaire tapis d’étoiles anthracite.

29 Rue de l'Eglise 6980 La Roche-en-Ardenne
- Open Churches -
Consulter
image du object

Eglise Saint-Pierre à Beausaint

Splendides lignes épurées pour cette petite église néogothique, plus originale qu’il n’y paraît… C’est en effet en mauve et en violet que sont peintes ses fines arcades, rythmant la voûte en ogive surbaissée avec une telle légèreté qu’on les dirait tracées d’un coup de plume. Une touche de couleur audacieuse (bien que liturgique), reprise par les coussins des chaises. Les quelques statues ressortent avec grâce sur le fond immaculé, dont un saint Pierre brandissant les clés du Paradis. Un Christ en Croix à la douleur expressive se dresse à la droite du chœur : il est dû au talent d’un sculpteur bien connu dans la région au 16e s., le Maître de Waha. Le retable de l’autel majeur, avec l’évocation de la passion de Jésus et ses anges musiciens, vaut aussi le détour. Les vitraux à l’effigie des saints vénérés dans la région, l’orgue et le petit autel à droite du chœur, plus modernes, rappellent qu’il y a toujours de généreux mécènes pour enrichir nos églises. En sortant, observez bien la grande pierre qui sert aujourd’hui de seuil : il s’agit d’une très ancienne dalle funéraire de la famille de Coppin, les anciens seigneurs du village. Seuls quatre blasons se laissent encore deviner à sa surface. La chapelle funéraire de la famille de Halleux-Ryelandt, dans le cimetière, émeut encore par son évocation des gaz utilisés dans les tranchées de 1914-18.

Beausaint 6980 La Roche-en-Ardenne
- Open Churches -
Consulter
image du object

Ermitage Saint-Thibaut de Montaigu

Imaginez un promontoire rocheux, dominant toute la vallée de l’Ourthe. Un marchepied sacré entre ciel et terre, au cœur d’une forêt magique et mystérieuse, lieu de culte et de pouvoir depuis la préhistoire. Au Moyen-Age, c’est une forteresse qui y manifeste l’autorité des comtes de Montaigu, qui rivalisent avec les plus importants seigneurs d’Ardenne au 12e s. L’un d’entre eux accompagnera Godefroid de Bouillon lors de la Première Croisade. La chapelle castrale, dédiée à saint Thibaut, sera reconstruite au 17e s., sur les ruines du vieux château. Un calvaire est également édifié sur l’ancien corps de logis (qui ressemble plus aujourd’hui à un grand tumulus…) C’est que plusieurs habitants se sont trouvés guéris après avoir bu l’eau de la source qui se trouve en contrebas (suivre le chemin qui descend sur 250 m puis prendre le sentier à droite). Ces miracles attirent bientôt de nombreux pèlerins, une tradition qui s’est maintenue jusqu’à nos jours. Un ermite (religieux vivant en solitaire) s’installe sur le site, suivi de beaucoup d’autres. Le dernier y est décédé en 1968. Sous la butte, un « monument » creusé abrite une statue de la dépouille du Christ, fort expressive, due au ciseau de l’artiste Louis Noël (1985). Poursuivant un vieux rituel, les pèlerins y déposent après leurs dévotions une petite croix faite de deux bouts de bois ligaturés. Découvrir ce sanctuaire sauvage est une expérience intense, pour les sens et l’âme. Comment ne pas être touché par ces béquilles, photos de guérisons et ex-voto si nombreux, témoignant des grâces reçues dans la prière. Sans parler de ce panorama, grandiose et paisible… Plusieurs arbres classés complètent le tableau, impressionnants.

3 Pont de Marcourt 6987 Rendeux
- Open Churches -
Consulter
image du object

Eglise Saint-Martin de Marcourt

Juchée au sommet du village, l’église de Marcourt attire de loin les regards. Les archéologues y ont trouvé la trace d’un premier oratoire au 11e s., mais la première mention écrite date de 1566. L’édifice sera agrandi, flanqué d’une tour défensive au 14e s., puis d’une nouvelle nef à la fin du 17e s. Vous pourrez admirer à l’intérieur de précieuses œuvres d’art sacré et du mobilier plus ancien, conservé en raison de l’attachement que lui vouaient les paroissiens. Ainsi, le confessionnal au fond de l’église, qui porte la date de 1643, est une petite merveille de sculpture, orné de cinq anges joufflus. On imagine tellement bien, derrière sa petite grille, le prêtre y absoudre un pénitent agenouillé dans le repentir… L’autel majeur à retable de 1673 impose le respect avec sa structure baroque. La chaire à prêcher (18e s.), ornée des quatre évangélistes, est touchante dans la naïveté de sa facture, tandis que le banc de communion – pourtant de la même époque – témoigne d’un art plus maîtrisé. Le vieux cimetière, avec ses murs classés, vous fera découvrir d'intéressantes pierres tombales du 16e et du 17e s. Des seigneurs en armure y côtoient des paysans plus humbles et des enfants fauchés en bas âge. Certaines sculptures naïves, d’anges recueillis ou de proches en deuil, sont spécialement émouvantes… Les plus fines sont réalisées en pierre d’Ottré (important centre de taille de pierres tombales, dans l’actuelle commune de Vielsalm), un (quartzo)phyllade feuilleté aux reflets mauves, lisse, très doux au toucher et aisé à graver. Derrière la sacristie, un mémorial rappelle que plusieurs habitants ont été exécutés par des soldats allemands en septembre 1944, en représailles d’un fait de résistance.

25 Rue des Martyrs 6987 Rendeux
- Open Churches -
Consulter
image du object

Eglise Saints-Pierre-et-Paul de Dochamps

Les habitants de Dochamps se souviennent encore du millénaire de la paroisse, célébré en grande pompe en 2012. L’édifice actuel, reconstruit après les terribles destructions endurées lors de la bataille des Ardennes en hiver 1944-45, fut restauré pour l’occasion. Quelle église lumineuse, avec ses grandes baies et son enduit blanc, assorti à un plafond stuqué de grande qualité (1955). Remarquables aussi, ces lambris sculptés qui courent tout autour des murs intérieurs, à l’effigie de plus de 30 saints. Ils sont l’œuvre de Victor Demanet (1958). Du premier édifice, attesté dans une charte de 1011, il ne reste plus rien (à part le mur du cimetière ?), notamment parce que l’église fut incendiée en 1642. Une dalle encastrée aux lettres d’or rappelle qu’elle fut reconstruite grâce aux « aumônes » de deux enfants du pays, les frères Germay, dits Lamormainy, jésuites de leur état. Précisons que l’aîné était le confesseur de l’empereur germanique Frédéric II… L’autel majeur, élégant dans son sobre élancement baroque, encadre un tabernacle et un trône d’exposition sculptés à une période plus ancienne. Les trois anges qui volent autour de l’œil de Dieu y sont touchants de simplicité. Vous admirerez aussi quelques belles statues en bois, celle du Christ en croix (18e s.), de saint Pierre en premier pape ou de saints populaires comme Roch et Antoine (19e s.). La cuve baptismale, gracieuse avec ses arrondis de marbre poli, remonte, elle, au 17e s.

4 Rue des Frères Germay 6960 Manhay
- Open Churches -
Consulter
image du object

Chapelle Sainte-Marguerite

Cet édifice émouvant (1600), à moitié excavé dans la roche brute, appartenait à un ancien ermitage. Nombreux sont ceux qui viennent encore humblement s’y recueillir.

2 Rue Sainte-Marguerite 6980 La Roche-en-Ardenne
- Open Churches -
Consulter

Data author

Image Open Churches
proposed by Open Churches
Chaussée dse Tirlemont 508 A 1370 Jodoigne Belgique

Ratings and reviews

To see around
See more
Open
Close
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter