To see around
See more
Open
Close
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show

Oups... It would appear that Cirkwi does not have permission to use your location.

Description
Map
Steps
Points of interest
Ratings and reviews
See around

Les églises romanes à l'Est de Bazas

Gans - église (ph. Cathy F) (3)

Description

These Romanesque churches of the Bazadais were all attached to the diocese of Bazas. Most of them were built in the 12th century, sometimes with earlier construction campaigns, as evidenced by certain portions of the walls made of small rubble stones, associated with narrow elongated bays with monolithic skirting boards. The apses are often semi-circular, the one of Gajac presenting a remarkable decoration of interior arcatures. The capitals are not without originality. Extending a vast and high nave, the straight chevets of the churches of Sainte-Praxède de Sauviac and Saint Michel de la Prade are characteristic of buildings with a simple 11th century plan. Due to the disasters of the time (Hundred Years War, Wars of Religion), all these churches have suffered a lot. With the repopulation of the Bazadais region in the 14th century, we witnessed the enlargement of the churches, the rebui

Technical Information

Car
Difficulty
Easy
Duration
2h30mn
Dist.
29 km
Show more

Altimetric profile

Starting point

1, place de la Cathédrale , 33430 BAZAS
Lat : 44.431435522868Lng : -0.21142244338989

Points of interest

image du object

Eglise de Saint Michel, BAZAS

Sa haute et vaste nef, bâtie en appareil de moellons, appartient au XIème siècle; ainsi que d'étroites fenêtres à lintheau monolithe, placées en hauteur et vers l'ouest sur chacun des murs gouttereaux. Elles étaient à l'origine les seules sources de lumière dans la nef. Le mur nord a conservé son aspect d'origine. Des contreforts légèrement saillants ont été aménagés plus tard au sud de la nef, de manière à consolider l'église, bâtie sur un terrain pentu. Au XVIIème siècle, une tourelle abritant une chapelle a été ajoutée de ce même côté. Une fenêtre gothique a été ouverte au sud du chevet. La sacristie moderne, à contreforts très saillants, a été construite au nord du chevet. La façade occidentale du XIVème siècle, abritée sous un porche, est percée d'une porte en plein cintre qui est entourée d'une seule moulure ronde. Le tout est surmonté d'un clocher-mur.

- Office de Tourisme du Bazadais -
Consulter
image du object

Eglise de Gans

L'église de Gans était la chapelle de l'ancien château-fort, située dans l'enceinte même de ce dernier, selon les nombreuses découvertes d'épaisses murailles faites tout aux alentours. En 1789, cette église fut dévastée et convertie en salpêtrière. Le clocher est de figure oblongue, terminé en angle aigu et surmonté d'une croix de Malte en pierre. Il est flanqué d'une tourelle dont on ne s'explique pas aujourd'hui le rôle, aucune ouverture n'y donnant accès. L'une des cloches porte la mention "Je suis faite en l'an 1547 pour Saint Pierre de Gans". La seconde, appelée "la Dauphine de Gans", fut bénie le 24 juillet 1842.

- Office de Tourisme du Bazadais -
Consulter
image du object

Eglise Saint Martin de Gajac

Elle se compose d'une façade et d'un mur pignon du XVIème siècle, d'un portail gothique à fines colonnettes. La nef est d'origine romane, fortement remaniée et dotée de nouvelles fenêtres en plein cintre et de nouveaux contreforts. Le mur nord a été démoli pour ouvrir au XVIème siècle un bas-côté de même largeur que la nef. Le chevet de l'église, bâti en appareil de taille, date du XIIème siècle. Il a été surélevé et mis en défense par des créneaux lors de la Guerre de Cent Ans ou des Guerres de Religion. L'arc triomphal retombe sur des chapiteaux ornés du Christ bénissant au nord, et d'oiseaux et de cervidés crachant des rinceaux au sud. Les corbeilles des arcatures sont ornées d'étoiles, de pommes de pin, de végétaux stylisés formant des entrelacs, de palmettes, d'animaux bicorporés, de visages humains. Au nord de la travée droite, on reconnaît sur une corbeille des acrobates.

- Office de Tourisme du Bazadais -
Consulter
image du object

Eglise Saint Christophe de Trazits, Gajac

Cette église à chevet polygonal du XIVème siècle a été fortement remaniée en 1833. Le portail est orné de deux colonettes avec une représentation d'un homme et d'une femme. La nef et le chevet étaient destinés à être voûtés. Deux chapelles latérales ont été obstruées: au nord celle de la Vierge; au sud celle dédiée à Saint Blaise. Une dévotion à ce saint avait lieu le 03 février pour les maux de gorge. Dissimulée derrière le Maitre-Autel se trouve une niche sculptée datant de la Renaissance. La cloche du XVème siècle possède des inscriptions gothiques. Deux porches étaient destinés à abriter les fidèles. Au milieu du XXème siècle, l'église tombant en désuétude, "l'abri du sonneur" Ouest s'écroula sur le porche d'entrée, détruisant celui-ci.

- Office de Tourisme du Bazadais -
Consulter
image du object

Eglise de Birac

Ses murales du Jugement Dernier(XVème siècle) furent classées en 1883, permettant ainsi une campagne de restauration, reprise en 1995. Le Jugement Dernier est évoqué en quatre panneaux: sur la voûte de l'abside (le Christ, flanqué des symboles des quatre évangélistes, de la Vierge et de Saint Jean-Baptiste), au centre de la voûte du choeur (anges appelant à la Résurrection des morts), puis de part et d'autre de la voûte: les élus et les damnés. De l'époque romane datent l'abside en hémicycle voûtée en cul-de-four, le chœur qui la précède et une partie des murs de la nef. A la fin du Moyen-Age, une tour-porche fut bâtie sur le mur de l'ancienne façade. Plus tardivement (XVème - XVIème siècles), on ouvrit de larges arcades dans le mur méridionnal pour donner accès à des chapelles qui formèrent un collatéral recouvert de voûtes d'ogives quadripartites se croisant sur des clefs sculptées.

- Office de Tourisme du Bazadais -
Consulter
image du object

Eglise d'Artiguevieille, Cudos

La façade de cette chapelle, un mur pignon percé de baies jumelées, est précédé d'un porche qui a été réalisé entre 1997 et 2006. La porte a été reprise au XIXème siècle comme l'indique l'inscription "1818". Le bâtiment se compose d'une nef romane percée de deux fenêtres au nord. Au milieu du mur septentrionnal, vous remarquez également la présence d'une porte basse moderne qui a été murée. Peut-être s'agit-il là d'un exemple de porte des cagots, seule ouverture par laquelle ces parias étaient autorisés à pénétrer dans les églises, les obligeant à se courber en deux. Au sud de la nef s'ouvrent une chapelle et vers l'est la sacristie. Enfin l'édifice se termine par une abside hémicirculaire construite au XIIème siècle en bel appareil régulier. A l'intérieur, les fenêtres romanes présentent un ébrasement fort profond et mettent en évidence le désaxement de l'abside par rapport à la nef.

- Office de Tourisme du Bazadais -
Consulter

Additional information

Thèmes

Cultural
Historical
Religious

Data author

33430 France

Ratings and reviews

To see around
See more
Open
Close
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Caution!
We have no information on the difficulty of this circuit. You may encounter some surprises along the way. Before you go, please feel free to inquire more and take all necessary precautions. Have a good trip! 🌳🥾