To see around
See more
Open
Close
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show

Oups... It would appear that Cirkwi does not have permission to use your location.

Description
Map
Points of interest
Cirkwi brief's
Ratings and reviews
See around

Loos, from 1870 to 1945

Loos, from 1870 to 1945
Loos, from 1870 to 1945
Loos, from 1870 to 1945
Credit : Service communication - Ville de Loos

The Cirkwi brief

Explore Loos's Harrowing History: A Memorial Journey

Crafted by the city of Loos, this itinerary invites you to delve into the poignant roles the area played during the World Wars, with a special focus on the somber memory of the Loos Train. This trip, more than a simple walk, embodies a journey through time. It opens doors to hidden stories, whispered through monuments, crypts, and cemeteries, revealing the city's bravery and the harrowing experiences of those who were forcefully taken. Let the serene landscape around you contrast sharply with the tales of struggle, survival, and remembrance from a not-so-distant past.

Technical Specs for Your Trek

Spanning approximately 2.29 kilometers, this route, designed by the Ville de Loos, is characterized by minimal elevation changes, fluctuating between 27 and 38 meters above sea level. The almost negligible total positive elevation gain of about 8 meters ensures a leisurely pace suitable for participants of all ages and fitness levels. Engaging with history has never been more accessible, as this journey proves to be both a physical and educational excursion through time and memory across Loos's landscape.

Seasonal Tips for Visitors

To enhance your experience, visiting during spring or early fall is recommended, when mild temperatures and less crowded paths create ideal conditions for contemplation and exploration. Dress in layers, as weather can be unpredictable. Comfortable footwear is a must for the mostly flat terrain. Always carry water, especially in warmer months, and remember respect for these historical sites is paramount. Early mornings or late afternoons provide softer light for photography, adding a somber beauty to your journey through Loos's historical heart.

Loos: Echoes of the Past

Loos, nestled within the Hauts-de-France region, stands as a testament to the ravages and resilience in the face of war. Not only does this city bear scars from the tumultuous years between 1870 and 1945, but it also serves as a guardian of memory through its monuments and cemeteries. Each site along the itinerary narrates a chapter from Loos's past, from the heart-wrenching departure of the Loos Train filled with prisoners to battlegrounds that paint pictures of courage and sacrifice. Understanding Loos’s historical significance offers profound insights into the broader narrative of wartime France.

Weather Insights and Visitation Recommendations

Loos falls under an oceanic climate zone, featuring moderate temperatures year-round with a tendency for unpredictable rain showers. Summers are mild, while winters are cool but rarely severe, making any season suitable for a visit. However, for the most comfortable journey through this route’s historical sites, the temperate periods of late spring and early autumn are ideal. These times offer a perfect balance of pleasant weather and the serene ambiance needed to reflect upon the deep historical narratives embedded in Loos’s soil.
Automatically generated.

Technical Information

Walking
Difficulty
Not specified
Duration
45mn (1d)
Dist.
2.3 km
Show more

Altimetric profile

Starting point

301 Rue Gustave Delory , 59120 Loos
Lat : 50.60384Lng : 3.02282

Points of interest

image du object

Stèle commémorative du Train de Loos

Le Train de Loos est un convoi de déportés, résistants et politiques, affrété le 1er septembre 1944 par les autorités d’occupation allemandes vers les camps de concentration nazis, au cours de la Seconde Guerre mondiale, deux jours avant la libération de Lille. Le Train de Loos quitte la gare de Tourcoing le 1er septembre 1944, alors que les Allemands évacuent Lille. Il emmène en déportation, en Allemagne, 872 prisonniers politiques et une majorité de résistants, arrêtés depuis plusieurs semaines et détenus dans les prisons de Béthune, de Valenciennes et de Loos. Ce jour-là, les prisonniers sont amenés par camions et sont entassés à 80-90 dans treize wagons à bestiaux. Seuls 23 détenus échappent à la déportation grâce à un pneu crevé. Le train se dirige vers la Belgique, remonte jusqu'en Hollande puis redescend vers la Rhénanie. Les conditions du voyage sont épouvantables : ils ne peuvent ni s'allonger ni même s'asseoir. L'angoisse monte au fil des heures. Ils n'ont pas d'eau et souffrent de la soif, puis de la faim (sur le quai avant le départ, des représentantes de la Croix-Rouge averties par le chef de gare français ont tenté de distribuer vivres et cigarettes, de recueillir des messages pour les familles, mais n'ont guère réussi à avancer et nombre de messages ont été interceptés par les gardes). La chaleur est suffocante, les wagons ne sont aérés que par de petites lucarnes grillagées qui ne donnent que peu d'air et on se bouscule pour aller y respirer un peu. Au fil des heures, les mauvaises odeurs montent : odeurs de transpiration, odeurs liées à la satisfaction des besoins naturels pour lesquels rien n'est prévu, en dehors de quelques boites de conserve. Le convoi arrive dans la région de Cologne le 3 septembre 1944. La plupart des prisonniers sont affectés au déminage des voies ferrées en Allemagne, puis sont internés dans différents camps de concentration nazis, comme Oranienburg-Sachsenhausen, Dachau ou Buchenwald. 284 personnes sur 872 rentreront de déportation. Le Train de Loos est le dernier convoi parti de France vers les camps de la mort.

- Ville de Loos -
Consulter
image du object

Ferme d'Ennequin

Autrefois, ce lieu abritait bel et bien ce qu’on appelait une « cense », plus que millénaire et construite au Moyen-Âge. Jusqu’à l’époque moderne des dynasties Habsbourg, la Cense d’Ennequin a très longtemps été propriété monastique de l’Abbaye de Loos. Brûlée le 25 juillet 1676 lors d’un raid des soldats du rois Louis XIV, la ferme a connu maints soubresauts. On trouve sur l’une des poutres, la date de sa reconstruction : 1677. A la révolution française, les biens du clergé furent mis à disposition de la Nation et la ferme fut confisquée avant d’être vendue en 1791 à la famille Leboucq, devenant l’objet d’un héritage de plusieurs décennies. Par la suite, elle devint la propriété de la Société des Ciments et Chaux hydrauliques du Nord dont le siège était à Haubourdin. En 1929, la ferme passa à l’Hôpital d’Haubourdin avant d’être vendue à la municipalité. En 1998, la ville signa une convention d’occupation d'une partie la ferme par l’association la Ronde des Géants, devenue en 2011 « Frères de Géants ».

44 Rue Gustave Delory 59120 Loos
- Ville de Loos -
Consulter
image du object

Cimetière militaire

Cimetière militaire de la Seconde Guerre Mondiale.

141 Rue du Général Leclerc 59120 Loos
- Ville de Loos -
Consulter
image du object

Monument au morts 1939 - 1945 et aux victimes des Guerres d'Indochine et d'Algérie

116 Rue du Général Leclerc 59120 Loos
- Ville de Loos -
Consulter
image du object

Crypte aux morts de la guerre 1914 - 1918

- Ville de Loos -
Consulter
image du object

Monument aux morts 1914 - 1918

- Ville de Loos -
Consulter
image du object

Monument aux morts 1870 - 1871

116 Rue du Général Leclerc 59120 Loos
- Ville de Loos -
Consulter

Data author

Image Ville de Loos
proposed by Ville de Loos
104 Rue du Maréchal Foch 59120 Loos France

Ratings and reviews

To see around
See more
Open
Close
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Show
Caution!
We have no information on the difficulty of this circuit. You may encounter some surprises along the way. Before you go, please feel free to inquire more and take all necessary precautions. Have a good trip! 🌳🥾