Already registered ? Log in
from Jugador
From the Château de Martragny to the Bayeux's doors

From the Château de Martragny to the Bayeux's doors

27 km
max. 67 m
min. 18 m
226 m
-227 m

Altimetric profile

Theme : Patrimony

Starting point


14740 Martragny
Lat : 49.2492Lng : -0.60161
0 m
6 years
image du poi
1

Château de Martragny

Départ devant la réception du Château de Martragny, à vélo, moto ou en voiture.

Le Château 14740 Martragny
Lat : 49.2492Lng : -0.60161
0 m
image du poi
2

Château de Sommervieu, Grand Séminaire

La première mention du Château de Sommervieu apparaît en 1371. En 1477, le fief est acquis
par l’Evêque de Bayeux, Louis d’Harcourt 1er. Des travaux sont entrepris dès le XVI et XVIIème siècle,
mais c’est surtout au XVIIIème siècle que le château prend de l’ampleur sous l’épiscopat de
Paul d’Albert de Luynes, de 1729 à 1753, qui entreprend la reconstruction du logis et le creusement
des douves, puis le réaménagement intérieur et l’embellissement des jardins. Son successeur,
Pierre Jules de Rochechouart, évêque de 1753, à 1776 en fait sa résidence de prédilection.
Habitué à vivre en grand seigneur, il ouvre de magnifiques avenues, creuse des fossés et
fait installer de somptueuses grilles en fer forgé datant de 1760, magnifiquement conservées.
Pendant la Révolution, le château est confisqué
et vendu en 1791 comme bien national. Il est
alors transformé en annexe du grand séminaire
de Bayeux, et la construction de nouveaux bâtiments
dédiés au Saint Coeur de la Vierge à l’emplacement
des communs est réalisé par un architecte
bayeusain, Edouard Le Forestier, mort en
1851.

9-11 Rue des Sablières 14400 Sommervieu
Lat : 49.2883Lng : -0.6548
0 m
image du poi
3

Le Château de Magny en Bessin

Construit sur le site d’un ancien château fort, le fief appartenant à un certain Renaud de Mangy,
mentionné en 1191, devient propriété de Nicolas Joseph Foucault, intendant de la Généralité de
Caen de 1689 à 1706. Il est proche des milieux parisiens et notamment de l’architecte J. Hardouin-
Mansard, qui influencera nettement le parti architectural du château. L’inscription, située sur la
grande poutre du grenier des communs, nous informe sur les bâtisseurs de l’édifice et la date d’achèvement
des travaux : "Jules Guesnet, âgé de 18 ans et mon père âgé de 45 ans a fait ce (…) batis
en l’an 1715". Le château est vendu le 17 janvier 1773 au marquis de Courseulles, commanditaire
probable du nouveau décor intérieur. Vers 1840, le Comte Charles de Bonvouloir entreprend le
réaménagement paysager des abords du château et du parc composé d’allées cavalières qui permettaient
de surveiller la majeure partie du territoire communal et dont le tracé a profondément
marqué le paysage. Vendu en 1939, il
devient le siège d’une usine de teillage
dont l’activité consistait à séparer les
fibres des parties ligneuses du chanvre
et du lin notamment. A cette occasion,
le logis est vidé de ses cloisons et de
son décor intérieur et le sanctuaire de
la chapelle est détruit. En 1960, de
nouvelles écuries sont construites, puis
à la suite de la cessation d’activité de
l’usine, le logis est vendu séparément
en 1986.

Le Bourg 14400 Magny-en-bessin
Lat : 49.3057Lng : -0.66682
0 m
image du poi
4

Manoir du Pavillon

Admirer le portail fortifié monumental et la cheminée du corps du logis.

D127 14400 Ryes
Lat : 49.313Lng : -0.62606
0 m

Be the first to comment !

By going on your visit, you accept the use of cookies improving your navigation. Click here to know more. You can also refuse personalized ads.