Voyage avec Cirkwi : roadtrip de 10 jours en Islande, en vidéos

En novembre dernier, les 3 compères : Jean-Yves Delfosse, Frantz Gault et Benoit Milan sont partis faire un road trip en Islande et nous ont emmené avec eux dans leur valise. Nous avons pu les suivre au jour le jour, grâce à leurs stories vidéo très drôles et spontanées comme on aime ! Dans cet article, nous allons retracer les 10 jours de leur inoubliable voyage et vous dévoiler leur itinéraire en Islande ! Et vous, c'est une destination qui vous branche ?

Jour 1 : On est parti !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Oubli du permis et de chargeurs, trains annulés, départ avancé de 12h, improvisation de dernière minute… bref, tous les stress du voyage qu’on connait tous régulièrement, hein?

Dans tous les cas, caméras et scénario en poche, on est bel et bien parti pour l’Islande tourner notre court métrage.

En route pour Paris, puis la Gare du Nord où nous retrouvons l’équipe. Metro, RER, Navette de l’aéroport, enregistrement des passagers, enregistrements des bagages, sandwichs… et on décolle pour Reykjavik.

3h30 d’avion, le temps de faire le montage de la première story vidéo! 

Voyager 10 jours en Islande : Retour d'expérience

Sur les 3 aventuriers, seul Frantz avait déjà mis un pied sur la terre des vikings. Mais, n’ayant pas de permis, il était resté basé à Reykjavik avec 2 ou 3 excursions en bus autour, et en été. Autant dire qu’on était tous au même niveau d’information sur le défi à relever  : faire le tour de l’Islande au début de l’hiver.

Pour l’itinéraire, c’est simple, en Islande, il n’y a qu’une route principale qui s’appelle la “route 1” (comme par hasard) et qui fait le tour du pays. Notre première surprise a été de découvrir que le tour par cette route ne fait que 1340 km. Pour se faire une idée, c’est l’équivalent du trajet de Brest jusqu’à Nice, et on va le faire en 10 jours. Ça nous donne du temps pour tourner notre film mais il ne faut tout de même pas trainer.

Ci-dessous, vous retrouverez la carte qui répertorie une bonne partie de notre itinéraire. Pour le reste, il suffit de nous suivre dans la suite de cet article !

Les hébergements :
Où dormir en Islande ?

Nous avions réservé tous les Airbnb 3 semaines avant de partir. Novembre est la période la moins touristiques. Heureusement car il y avait, selon moi, toujours beaucoup trop de touristes dont nous faisions bien-sûr partie… 

Beaucoup d’Islandais ont aménagés leur sous-sol ou une annexe pour en faire un logement Airbnb. Vu le nombre de touristes, le complément de revenu ne doit pas être négligeable !

Les tarifs ne sont pas plus élevés qu’en France et l’offres est plus que nécessaire. Il est même possible de trouver des logement très atypique facilement. Vous en verrez 1 ou 2 dans nos vidéos (on a même dormi dans un dôme!)

À la rencontre des Islandais et de leur culture...

Les Islandais sont… comment dire… et bien, on n’en sait pas grand chose car le contact est rare.

Même avec nos hôtes Airbnb qui ont tous adoptés la KeyBox, boite sécurisée avec un code qui permet de récupérer ses clés de logement. Nous n’avons jamais croisé, même pas une fois, les propriétaires. Les échanges très sympathiques se sont toujours limités aux sms.

Au quotidien, les Islandais sont assez distants. Peut être dû au nombre de touristes annuel : plus de 2 millions, et le nombre d’habitants : Un peu plus de 300 000 Islandais. Déjà que c’est un peuple plutôt isolé à la base, même entre eux, l’envahissement va un peu contre leur nature.

Jour 2 : Premier jour du tournage !

On est arrivés à Reykjavik vers 15h mais la lumière était celle d’une fin d’après midi. En effet, le jour se couche tôt durant le mois de novembre en Islande. On n’est pas loin du cercle polaire. 

Frantz appelle le gars de la location de voiture. Tout se fait sans problème en anglais en Islande, easy ! Il vient nous chercher et on récupère notre 4×4 : une obligation en cette période et pour faire le tour de l’Islande (et après coup, on aurait été dans une grosse galère avec une citadine).

Aujourd’hui, c’est le 2ème jour. Après une nuit très confortable dans notre Airbnb (la meilleur façon de voyager en Islande !), on va aux chutes de Skogafoss. 

On enchaine sur Solheimasandur Plane Wreck, une carcasse d’un avion au milieu de nul part. Pour terminer au canyon Stakkholtsgja. 

Une belle journée en perspective ! 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

À la découverte des chutes de Skogafoss

Si vous voyagez en Islande, allez voir la cascade Skogafoss ! La cascade se trouve au bord de la route 1, la route principale de l’Islande. Il y a plusieurs lieux classés comme incontournables tout autour, comme vous pouvez le voir sur la carte juste en dessous. Vous pouvez aussi vous lancer dans une promenade de 15 minutes comme une randonnée de 4h pour aller voir la carcasse d’avion abandonné. 

C’est aussi un des premiers spots qui vaut le déplacement depuis Reykjavik. L’effet négatif est que c’est un point de passage obligé de tous les bus chargés des touristes du monde entier… Le nombre de photographes amateurs ou professionnels qui s’installent là pour rentabiliser leurs matériel hors de prix en faisant leur cliché “unique” de la cascade. Il faut faire un gros effort d’abstraction pour en profiter un peu tout de même et imaginer le lieu… vide.

Jour 3 : Il y a un problème!

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Et, oui… Après une première journée de tournage, on doit faire des réglages, changer quelques process sinon ça ne va pas marcher…  

On s’arrête pour boire un café. On en profite pour filmer notre discussion et échanger sur notre changement de plan.

C’est reparti et là, on est chaud bouillant !

Direction la plage de sable noir et ses piliers géométriques. Ensuite, ce sera le désert pendant plusieurs kilomètres.

On s’arrête régulièrement pour faire des plans, la pluie arrive, le jour se couche toujours très tôt. On termine la route du jour dans le noir.

Visite de Reynisfjara, la plage de sable noir

Un de nos lieux du tournage se situe sur la plage la plus dangereuse d’Islande… La célèbre plage de sable noir Reynisfjara et ses pilliers de roches appelés Reynisdrangar, située à Vík í Mýrdal sur la côte Sud !

Reynisfjara est réputée comme étant dangereuse, à cause de l’arrivée soudaine de grosses vagues pouvant emporter les touristes imprudents. Et nous l’avons constaté, mieux vaut éviter d’être dos à la mer trop longtemps. Heureusement on a perdu personne, le voyage continue !

Un petit aperçu de ce qu’il y a à faire autour de la ville de Vik, la ville la plus proche :

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Jour 4 : Glacier et Iceberg

L’Islande nous montre ses paysages sous la pluie…  Tant mieux, on avait besoin de vent, de pluie et de neige pour quelques plans. On adapte notre programme du jour et on y va les gars !

La deuxième partie de nos aventures se passe au Canyon au nom presque imprononçable : Fjaðrárgljúfur 😀
 
L’endroit parfait pour un tournage et de belles photos, face à une vue à couper le souffle ! Que demander de plus?

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Le Glacier Svinafellsjökull

Pas grand monde au Glacier Svinafellsjökull et l’Iceberg Jokulsarlon hier, et tant mieux pour nous ! On profite un maximum de ces paysages magnifiques malgré le brouillard, et on reste motivés pour les tournages des prochains jours 😁 
Plus de photos de chaque lieu d’Islande sur notre compte Instagram :
 https://www.instagram.com/cirkwi/ 

Jour 5 : c'est l'hiver en Islande !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

À la moitié de l’aventure Islandaise, on a pris nos marques !

Debout 7h, départ 8h et encore 2h de nuit noire avant le levé du soleil pour attaquer le plan de tournage de la journée. Jusqu’ici tout va bien ! 

Aujourd’hui, on part pour beaucoup de  route. En effet, nous quittons l’Est pour rejoindre le Nord de l’Islande en une journée. 

Nous passerons par Seyðisfjörður, le petit village coincé au fond d’un Fjord, avec une rue “arc en ciel” qui traverse le village jusqu’à l’église. Nous verrons aussi la neige en quantité pour la première fois !

Jour 6 : cratère Hverfjall, soufre et souffrance !

Longue journée de tournage… On est morts, nazes, usés, rincés… Mais les prises sont bonnes, c’est le principal !

On est passé par Hverfjall, le volcan où s’est tourné de nombreux films dont le film Oblivion avec Tom Cruise. 

Et bien, nous aussi, on a tourné les plans de notre magnifique film 😄

Demain, on ira peut être prendre un bain a 40 degrés aux bains naturels de Myvatn 😉

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Vous ne me croyez pas pour Tom cruise qui a tourné dans notre film ? Voici quelques images du tournage 😂 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Volcan, bains naturels
et fumées : Námafjall (Hverarönd)

Ici, avec la géothermie, ça sent le soufre. Attention, quand je dis “ça sent le soufre”, ça sent le soufre partout : dans la rue, dans la cuisine, au robinet, quand tu prends ta douche. C’est tout le temps. (Pour rappel, le soufre, ça sent comme les oeufs pourris).
 
L’avantage, c’est que l’eau chaude et l’électricité est quasi gratuite pour les Islandais. L’inconvénient, bah c’est qu’il faut aimer l’oeuf ! 
 
Ceci dit, cette petite ville est un incontournable du voyage en Islande. Il y a de nombreuses curiosités naturelles au même endroit. De quoi y rester 2 jours : Faire l’ascension et le tour du volcan Hverfjall, prendre un bain dans les sources d’eau chaude de Myvatn et se balader entre les fumées des cheminées de Námafjall.
 
Curiosité géographique aussi : notre réserve “apéro” ayant fondu je ne me rappelle plus très bien comment, il nous fallait faire quelques course. Le premier magasin qui vend de l’alcool est à 200 km d’un coté, comme de l’autre de la route. La bière étant entre 10 et 15€ au seul hôtel/bar du coin, on est passé au jus d’orange !
 
Voici une carte qui vous remet tout ça dans son contexte :

Jour 7 : Quand on arrive en ville !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Après 6 jours sans croiser un seul feu rouge, nous voilà revenu à la civilisation. Magasin de souvenirs, premier restaurant du voyage… On se met en mode “touristes”.
 
Demain… Toujours de la route car nous sommes encore loin de Reykjavik.

La ville de Akureyri

On rejoint petit à petit la civilisation dans la ville de Akureyri ! C’est la seconde ville d’Islande et il y a de nombreux commerces et pas mal de choses à faire et à voir, comme vous pouvez le constater sur la carte ci-dessous.

Jour 8 : beaucoup de route vers le Nord

Pas grand chose de fou à voir aujourd’hui 😢
 
Le nord de l’Islande n’est pas aussi attractif que ce qu’on a traversé jusqu’ici.
 
On devait aussi se concentrer sur la fin du tournage, notre “fiction” sur l’Islande que vous découvrirez dans quelques semaines. 
 
Demain, direction Reykjavik !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Le lac Hraunsfjardarvatn et les alentours 🗻

Il nous reste plus que quelques jours en Islande… Alors on profite à fond, surtout Jean-Yves. On rejoint petit à petit la civilisation dans la ville de Akureyri, tout en continuant de découvrir de nouveaux spots bien sympas en route, comme la fameuse cascade Godafoss qui vaut vraiment le coup d’œil si vous visitez le côté Nord de l’Islande !

La Péninsule de Vatnsnes et le Rocher de Hvítserkur


Au Nord-Ouest, aux alentours du rocher de Hvítserkur dans péninsule de Vatnsnes, vous pouvez observer une colonie de phoques. Souvent oubliés par les voyageurs, les paysages au Nord-Ouest sont tout aussi beaux que les endroits plus touristiques ailleurs sur l’île ! Vous pouvez retrouver tous les points d’intérêt à proximité de Hvitserkur ici :

Jour 9 et dernier jour en Islande : retour vers Reykjavik

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

C’est le dernier jour. On termine dans la plus grande ville du pays. Après coup, c’était une bonne idée de finir par là. 
 
Une journée de balade, les derniers achats souvenirs et une petit resto de poisson sympa. 
 
Le soir, nous avons rendu la voiture à l’aéroport et rejoins nos chambres réservées dans le seul hôtel de l’aéroport. Une bonne idée aussi quand on a son avion à 6h du matin.

Visiter Reykjavik : la capitale de l'Islande

On a gardé un gros morceau pour la fin : Reykjavik ! Avec ses 130 000 habitants, la ville héberge plus du 1/4 de la population de l’Islande. Cela n’en fait pas une ville saturée pour autant. En effet, Reykjavik est une ville très agréable à vivre. Il n’y a pas de grand immeuble au centre ville et il y a beaucoup de petites boutiques, de giftshop pour les nombreux touristes (toujours), des restos “végé” ou produits de la mer… Une ville plutôt chic, branchée et tranquille. À noter que la vue sur le paysage autour de Reykjavik est incroyable ! Alors, que faire et que visiter à Reykjavik ? Découvrez-le sur la carte :

C'est déjà la fin du roadtrip en Islande !

Vous avez visionnés plus de 16 000 minutes cumulées de nos vidéos en 9 jours. 
 
Hum… plus de 300 heures à nous regarder faire des conneries! Alors, merci à tous, à l’Islande, à Cirkwi, merci à Jean-Yves de s’être prêté au jeu. C’était génial ! 👍

À très vite pour une prochaine aventure autour du globe !

Un dernier tour de l'Islande en image

Canyon Fjaðrárgljúfur

Cascade Godafoss

Cascade Skógafoss

Hraunsfjardarvatn

Plage Vík í Mýrdal

Je découvre d'autres articles !