Déjà inscrit ? Connectez-vous
Croix Honhon

Croix Honhon

Elle se dénommait « li creû (d’)al tchèra », nom qui est encore employé.

C’était vraisemblablement une croix de carrefour. C’est là que, traditionnellement, on s’arrêtait quelques instants pour souffler avant de monter «l’tchèra».
En 1837, la croix, sans doute devenue caduque, fut remplacée par une stèle de petit granit taillé, surmontée d’un crucifix : christ en fonte et croix de fer.

Lorsqu’Henri Focroulle-Biron de Géromont (bourgmestre de Comblain-au-Pont de 1896 à 1911) fit construire à cet endroit sa grosse villa, il l’entoura de murs et le crucifix fut posé et protégé dans une logette à voûtelette semi-circulaire.
Il y a longtemps que le premier crucifix a disparu. Il a été remplacé par un autre dont la croix a été fixée au fond de la potale. Comme le porte l’inscription, la stèle fut taillée en 1837 par J.H. qui sont les initiales d’un Honhon.

Continuer à grimper la Chera vers Géromont (mont de Gero – ancien nom).

A l’origine, le village était principalement habité par des carriers et des cultivateurs et se caractérisait par ses riches carrières de grès dotées de galeries souterraines.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.