Déjà inscrit ? Connectez-vous
Croix de Géromont

Croix de Géromont

Laissez Li Creû dè Viyèdje à votre gauche : croix votive érigée lors d’une grave épidémie de choléra qui, durant trois années consécutives, fit 63 victimes à Comblain-Centre.

Dès le début de cette redoutable épidémie de 1863, les Géromontois et les quelques habitants de la Chera se cotisèrent pour payer l’érection de la stèle où ils vinrent prier chaque soir pour que leur hameau fût épargné par le fléau, et ce fut le cas, « li colèra ni monta nin so Dj’rômont ». La foi de cette manifestation pieuse collective les aurait-elle sauvés ?

Le monument fut édifié en 1865. Le socle de granit fut ciselé par Léon/Léopold Cornet, dit Pôl, tailleur de pierres et menuisier qui habitait la Chera. Pour la petite histoire, il faut rappeler que ce même Pôl fut le premier qui descendit dans le chantoir en 1900 pour sauver un chien qui y était tombé. Il venait ainsi de découvrir les futures grottes de Comblain-au-Pont. Très abîmée, la croix est remplacée par une identique en 1954.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.