Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le fort du Cognelot

Le fort du Cognelot

Conçu comme un fort d’arrêt, cet ouvrage fait partie de la ceinture fortifiée du dispositif défensif langrois. Du haut de son promontoire s'avançant entre la vallée de la Marne et le haut bassin de la Saône, il devait pouvoir :
- contrôler le nœud ferroviaire de Culmont-Chalindrey,
- assurer la protection d'une armée battant en retraite vers le plateau,
- servir de pivot à une armée pour garnir les crêtes Est et Sud-Est du plateau en interdisant l'investissement de ce dernier par l'ennemi.
Construit entre 1874 et 1877, son nom est doublé du patronyme d'un célèbre chef gaulois, Vercingétorix.
Situé à 8 kilomètres au Sud-Est de Langres, le fort du Cognelot, de forme polygonale, a une surface de 29 hectares. Il pouvait accueillir 13 officiers et 623 hommes de troupe (allant jusqu'à 1 083 en temps de guerre) répartis entre infanterie, artillerie et génie. Se devant d'être autonome, les réserves étaient prévues pour 3 mois : outre les 100 000 rations individuelles, ce sont 585 mètres-cubes d'eau (6 litres par homme et par jour) dont il fallait disposer.

La Prieuse 52600 Chalindrey
Lat : 47.8061Lng : 5.41041
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris