Déjà inscrit ? Connectez-vous
Architecture intérieure

Architecture intérieure

Crédit : Office de Tourisme Riom-Limagne

Retranscription de l’audioguide :

" Comme le laissait présager l'articulation extérieure, le plan intérieur est typique des édifices romans de moyenne envergure : devant vous se déroule la nef avec, au bout, le transept puis le chœur accompagné de deux chapelles. Les murs sont entièrement peints de motifs géométriques et floraux.

La nef est percée, de chaque côté, de quatre grandes arcades cintrées qui ouvrent sur les bas-côtés. Les arcades sont soutenues par des piliers carrés. Trois des quatre faces de chaque pilier accueillent une colonne dont les chapiteaux sont sculptés et peints. Au dessus de vous, la voûte est en croisée d'ogives.

La retombée des arcs reposent sur des corbeaux (pierre en saillie) appelés culots. Ils montrent des visages : un roi couronné, un seigneur, une dame… tous se tiennent mains jointes ou yeux baissés. Si on remonte quelques siècles en arrière, il est clair que la nef d’origine, romane, était voutée en plein cintre, directement au-dessus des grandes arcades. La voute actuelle daterait du XVe siècle, trois siècles donc après la construction de l’édifice, en pleine période gothique, ce qui explique l’emploi des techniques en vogue du moment.
Plus tard, au XIXe siècle, Mallay, toujours lui, très préoccupé qu’il était par la nécessité d’apporter davantage de lumière dans les édifices romans traditionnellement sombres, a fait percer des baies au centre de chaque travée de la nef, pour y apporter un éclairage direct. "

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.