Déjà inscrit ? Connectez-vous
Chertal
Chertal

Chertal

Entre la Meuse et le canal Albert, le site de Chertal , situé entre Cheratte et Herstal, occupe 300 hectares. Inaugurée par la « Société Anonyme Métallurgique d’Espérance-Longdoz » en 1963, l’usine comprend une aciérie, une coulée continue et un train de laminoirs à chaud.
A l’aciérie, la fonte, acheminée par wagons-thermos depuis les hauts-fourneaux de Seraing et d’Ougrée, était transformée en acier dans le convertisseur, grâce à l’injection d’oxygène.
La coulée continue solidifiait l’acier liquide en gros lingots, les brames, préformées pour l’étape suivante.
Après réchauffage, les brames étaient amincies au train de laminoirs, constitué d’une série de cages où des cylindres écrasaient la matière. La brame était ainsi transformée en une grosse bobine de tôle épaisse, le coil. C’est ici que se terminait la phase à chaud de la sidérurgie liégeoise.

71 rue cerisier colleye 4683 Oupeye
Lat : 50.6985Lng : 5.6593
0 m
3 ans

1 informations complémentaires

infos : MMIL

Infos : MMIL

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.