Déjà inscrit ? Connectez-vous
Ancienne usine Mio
Ancienne usine Mio

Ancienne usine Mio

Crédit : La Route du Feu

C'est en 1898 que Antoine Marzale, un immigré italien, vend pour la première fois ses glaces en région liégeoise. À l'époque, il ne possède pas d'usine ! Ses bâtonnets glacés sont fabriqués artisanalement et vendus à même la rue. Le glacier, transportant une charrette à bras rempli de glaces, appâte alors le client en criant : "Mio gelato, mio gelato!", que l'on pourrait traduire par : "Goûtez ma glace! Goûtez ma glace!". C'est ainsi que le mot "mio" deviendra la marque de ses glaces.

Le succès est rapidement au rendez-vous et les glaces de la marque se vendent très bien en Belgique et en dehors de nos frontières. L'usine Mio de Chênée comptera jusqu'à 250 employés en haute saison. Mais la concurrence a raison de l'entreprise familiale... En 1992, la famille Marzale vend ses parts. En 2005, la firme belge Ijsboerke, créée en 1935 et basée à Tielen (Province d'Anvers), rachète Mio.
Aujourd'hui, l'usine de Chênée a fermé ses portes mais les glaces Mio sont toujours fabriquées, à l'usine Ijsboerke cette fois.

Sources :
"Mio ou le glacier industriel peu frileux", Le Soir, 30/12/1998, consulté sur archives.lesoir.be,
www.rtbf.be,
www.lameuse.be,
www.ijsboerke.be.

171-201 N61 4032 Liège
Lat : 50.6057Lng : 5.6212
0 m
3 ans

1 informations complémentaires

Crédits photos

La Route du Feu

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.