Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Mairie

La Mairie

Crédit : OT CEVA

Il y avait peu d'industries à Plélan et les carrières de granit fonctionnaient mal du fait d'un relatif enclavement.
Dans les années 30, Plélan, chef-lieu de canton, dénombrait 980 âmes.
Après guerre, les abords de la rue entre le centre bourg et la nationale sont construits, transformant le bourg en ville-rue.
Le bourg compte alors 7 cafés, 2 boulangeries, 2 boucheries, 1 cordonnier, 1 bourrelier…
Ce sont surtout des petits commerçants et artisans. Il n’y a pas, comme à Plancoët, d’entreprises du fait de l’absence de voies de communication d'importance et d’un port.
Face à l'arrière de l'église, se dresse l'ancien hôtel des voyageurs, auberge qui comportait 5 chambres et dont la réputation fut parfois sulfureuse.
A 300m plus au sud (en bas du terrain des sports), existait une gare ferroviaire de la ligne Jugon-Dinan, démontée en 1938/1939. Les trains comptaient 4 wagons (3 de marchandises/ 1 de voyageurs).
Plélan était un bourg calme ; ses habitants étaient soudés.
A partir des années 1970, la bonne situation de la commune favorise l'installation de nouveaux résidents. C'est vers cette époque que cette mairie sera construite avec le granit extrait dans les carrières situées au sud de la commune.

Contournez le bâtiment par la gauche et longez la rue.

4 Rue des Rouairies 22980 Plelan-le-petit
Lat : 48.4335Lng : -2.21876
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris